Voyager à Zanzibar, Kit pratique !

0

‘’Voyager à Zanzibar’’ : à ces mots, Google me répond par de nombreuses images de plages de rêve. Du sable blanc. Une eau turquoise. Des palmiers trônant sur un ciel bleu éclatant. Et des fonds marins à couper le souffle. À Zanzibar, la mer semble avoir tout pour plaire … Marqué par une superbe nature et des plages immaculées, Zanzibar est en plus, le fruit d’un fort métissage culturel aux influences orientales épicées. Voyager à Zanzibar, c’est donc pouvoir combiner à la fois farniente, plongée sous-marine et visites culturelles.

Avant de te partager un paquet d’informations pratiques pour (j’espère) t’aider à voyager (plus facilement) à Zanzibar. Je voudrais attirer ton attention sur l’histoire de cet archipel.

Zanzibar, carrefour au fil de l’(eau)-céan Indien

L’histoire de Zanzibar se distingue par son important brassage démographique et culturel. Situé au large des côtes de l’Afrique de l’Est, Zanzibar est un archipel tanzanien qui attire les convoitises depuis des siècles. Ici, se sont succédés Swahilis, Arabes, Perses, Omanais, Portugais et Britanniques.

Des recherches récentes ont permis d’affirmer que les premiers habitants de l’île, il y a plus de deux mille ans, étaient des bantoues. C’est à l’arrivée des perses au 8e siècle, que l’île devient rapidement un port de commerce important. C’est à partir de cette date que Zanzibar a connu son âge d’or (commerce d’or, d’épices, mais aussi d’esclaves) jusqu’à l’arrivée des Portugais au 15e siècle. Bien sûr, ils n’étaient pas les seuls à convoiter ce joyau de l’océan indien !

Pour ta gouverne, le nom de Zanzibar a été donné à l’archipel au Moyen Âge par les navigateurs perses. Sous l’appellation de Zangibar, ils désignaient en vieux perse « la terre des noirs » (de zang « noirs » et bar « terre »). C’est à l’arrivée des Portugais que l’archipel sera dorénavant connu sous son nom actuel. –

Les Britanniques convoitaient eux aussi le joyau de l’océan indien. Zanzibar semblait être une escale bien pratique sur la route vers l’Inde. Même qu’ils ont dû s’allier aux Omanais déjà installés, pour chasser les portugais. Ahah ces filous …

Ce sont pourtant les Omanais qui font de nouveau prospérer le commerce d’esclaves, d’ivoire et de clous de girofle. Heureusement, l’implantation grandissante des européens sur le continent, au milieu du 19 siècle, affaiblit le commerce et l’influence des sultans d’Oman. Ainsi, l’archipel de Zanzibar devient officiellement un sultanat indépendant en 1862. Mais en réalité, il s’agissait d’un protectorat britannique (jusqu’à l’indépendance en 1963) ! C’est en 1964 que l’archipel, libéré de toute tutelle, rejoint le Tanganyika pour constituer la Tanzanie d’aujourd’hui.

Mémorial de l'esclavage à Stone town, Zanzibar.

Voyager à Zanzibar, informations (très) pratiques !

Comment y aller ?

L’île principale qu’on appelle communément « Zanzibar » se nomme en réalité ‘’Unguja’’. Elle dispose d’un aéroport international (Abeid Amani Karume) situé à moins de 30 minutes de la ville principale : Stone Town.

Je suis partie à Zanzibar de Nairobi, capitale du Kenya. Mais, depuis la France, tu peux trouver sans difficulté des vols pour Zanzibar à des prix (de plus en plus) attractifs. Pour trouver le meilleur prix, compare avec Skyscanner en cliquant ici !

Si tu voyages en Tanzanie, tu peux également rejoindre Zanzibar en ferry depuis Dar Es Salaam. L’île est située à seulement 40 km de la côte tanzanienne. Clique ici pour réserver en ligne ta traversée !

Départ pour Zanzibar !

Besoin d’un Visa ?

Il est nécessaire d’obtenir un visa touristique pour entrer à Zanzibar et il te coûtera 50$. Ton passeport devra être valide au moins 6 mois après la date de retour.

Tu as 3 possibilités pour faire ta demande :

1/ En ligne via le site officiel  https://www.evisatanzania.com/

Je te conseille de t’y prendre à l’avance pour éviter les mauvaises surprises et l’obtenir dans les temps. Cela vaut le coup de le faire car une fois aux services de l’immigration à l’aéroport, l’attente est moins longue, et donc moins fastidieuse, pour le contrôle.

Si t’es perdu au milieu d’une pile de papiers, n’hésite pas à passer par le site VisaMundi. Pour 79€, il simplifie les démarches au maximum, s’engage sur des délais courts et en plus, te rembourse le visa en cas de refus des autorités.

2/ A l’ambassade du Tanzanie à Paris

3/ Directement sur place (comme moi), attention il faut être patient pour la queue…Pour le paiement, tu as le choix de payer par carte bancaire ou en cash 50$ !

N’oublie pas de noter l’adresse de ton hébergement durant ton séjour à Zanzibar, elle te sera demandée à l’aéroport !

Visa pour la Tanzanie.

Et les Vaccins 

Pas de vaccin obligatoire. Cependant, il est recommandé de faire la fièvre jaune, l’hépatite A et la typhoïde.

Pour les traitements anti-paludiques, renseigne-toi car ils ne sont pas forcément nécessaires en fonction des zones visitées. J’ai fait (comme à chaque fois) la rencontre de moustiques et l’objet de tentatives d’attaques ! Mais heureusement, j’étais bien équipée. Evidemment un anti-moustiquaire et des puissants sprays répulsifs (on en trouve sans difficulté à la pharmacie de quartier). Prévoir donc les sprays anti-moustiques zones tropicales.

Décalage horaire 

+1h en été, +2h en hiver

Electricité 

Les prises électriques sont comme celle des états unis, prévoir donc un adaptateur et une multiprise.

Langue(s) parlée(s) 

Les zanzibarites parlent swahili, mais également couramment l’anglais pour la majorité d’entre eux. De même, la plupart des indications et des panneaux d’informations sont écrits dans les deux langues. Tu n’auras donc aucune difficulté à te faire comprendre. Normalement …

Quand partir à Zanzibar ? 

Zanzibar se trouve en zone équatoriale, cet archipel a donc deux saisons. Une saison sèche qui s’étale de décembre à mars (correspondant à la haute saison) et de juin à octobre et une saison humide allant d’avril/mai (mois les plus pluvieux) à novembre/décembre (périodes de courtes pluies)

Nous avons séjourné à Zanzibar la dernière semaine de novembre. Nous avons profité d’un beau temps (aux alentours de 30°C). Durant notre séjour, il n’a pas plu plus de 2 ou 3 fois. C’était donc parfait ! En plus, nous avons bénéficié de tarifs plus attractifs en cette période de courtes pluies. Privilégie donc cette période pour voyager à Zanzibar à moindre prix !

Combien de temps y aller ? 

Je te conseille au moins 10 jours sur place pour rentabiliser ton billet d’avion et découvrir le maximum de ce joyau.

Vue sur Kendwa beach à Zanzibar.

Monnaie locale

C’est le Shilling tanzanien (Tzs) au taux de change très faible : 1€ = 2 572 Tzs (voir taux d’échange actuel euro-shilling tanzanien).

Le dollar américain est monnaie courante, notamment chez les tour opérateurs qui te parleront souvent dans cette devise. Privilégie donc le dollar américain ! Évidemment, le payement en euro est possible mais rarement avantageux (1 € =1 $).

Mode de paiement 

Je prévois tout le temps une somme en cash sur moi si jamais j’ai des difficultés à retirer (distributeur hors service ou vide). Evidemment, je peux (aussi) payer par carte bancaire. Mais attention aux faux frais : les commissions sont (souvent) cachées ! Pour toutes tes excursions, je te conseille vivement de retirer ton argent en amont pour prévoir du cash avec toi.

N’oublie pas : Les quelques banques qui permettent de changer tes heureux (euros) contre le dollar ou la monnaie locale (Tzs) sont toutes situées à Stone Town !

Budget  

Pour un séjour de 10 jours, prévois une enveloppe de 1000€ à 1500€ (selon la saison et tes envies) toutes dépenses confondus, excepté le prix du billet d’avion (qui oscille entre 600 et 900€)

Nous avions dépensé un peu plus de 800$ par personne pour cinq jours tout inclus. Y compris, le vol depuis Nairobi et le visa.

Devise à Zanzibar

Hébergement

Outre les ‘’resorts en formule all inclusive’’, il y a pas mal de petits hôtels au prix abordable. L’hôtel moyen est à 50€ pour deux personnes. Tu peux comparer le prix des logements ici ou te rendre sur le site Airbnb si tu préfères loger chez un particulier pour une expérience plus authentique.

Nous avons logé à zawadi beach villas, un endroit magnifique, avec petit déjeuner inclus. Le confort était au rendez-vous et l’ambiance excellente.

Restauration

Depuis des siècles, Zanzibar est un carrefour commercial entre l’Europe, l’Afrique et l’Inde. C’est donc des saveurs épicées aux influences multiples qui se reflètent dans sa cuisine. Les assiettes sont composées essentiellement de curry et plats en sauce parfumés aux clous de girofle, à la cannelle, au gingembre ou encore au curcuma. Ces plats sont (sans surprise) accompagnés de riz pilaf (ou pilao) cuit avec des clous de girofles, des bâtons de cannelle, du cumin, des graines de coriandre et de la vanille. La parfaite illustration en cuisine du surnom de Zanzibar : l’île aux épices ! Comme il s’agit d’une île, il n’est pas rare de trouver également du poisson dans l’assiette.

Tu peux t’en sortir pour moins de 5€ en mangeant sur le pouce. Si par contre, tu préfères t’attabler au restaurant, tu devras débourser entre 15 et 30€ pour un repas complet (boisson alcoolisée incluse).

Festival de street food (de nuit) aux jardins Forodhani à Stone town, Zanzibar.

Pour te déplacer à Zanzibar !

Tu peux utiliser Dala Dala (bus local), moto et taxi, au choix. Ou, louer un véhicule, depuis Stone Town, pour te déplacer en cliquant sur ce lien.

Durant mon séjour à Zanzibar, je me suis déplacée essentiellement en taxi (Pour moins de 30$, tu peux te déplacer n’importe où sur l’île). Évidemment, j’ai pensé à une éventuelle location de voiture. Mais en comparant les prix, le taxi restait la solution la plus abordable. Il est également possible de se déplacer en Dala Dala, un mini-bus généralement bondé de monde et à la conduite hasardeuse. Mais au rencontres garanties !

Vue de dingue sur les Dhow à Zanzibar

Et la sécurité ?

Je n’ai pas de réponse absolue à cette question : je peux seulement te partager ma propre expérience. En règle générale, je ne me suis pas sentis dans l’insécurité à Zanzibar. Tu dois bien sûr faire preuve de prudence comme partout ailleurs. Mais pas plus qu’une ville européenne. Les zanzibarites sont un peuple très pacifique. Tu entendras souvent la célèbre phrase du Roi lion : Hakuna Matata = sans soucis.

Avant que j’oublie, certains démarcheurs peuvent être très insistants pour tenter de te vendre des excursions ou des souvenirs. Sois Ferme et bienveillant ! Ils finiront par te laisser tranquille. Parole de voyageuse 😉

Doudou & une princesse de Zanzibar

Équipements :

Pour terminer, voici une sélection d’objets utiles et pratiques à avoir dans son baguage pour voyager à Zanzibar.

  • Un adaptateur pour prises électriques
  • Un bon répulsif anti-moustique
  • Des chaussures aquatiques (tu peux en trouver à Décathlon pour moins de 10€)
  • Des vêtements décents (épaules et jambes couvertes)
  • D’une crème solaire biodégradable, c’est mieux pour l’environnement et pour ta peau !
  • D’un chapeau ou d’une casquette pour te protéger du soleil brulant
  • De ton maillot de bain et d’une serviette de plage pour te baigner dans les eaux cristallines qui bordent Zanzibar.
  • En bonus : de quoi faire du snorkeling!
mille et une nuances de bleues à Zanzibar

Voyager à Zanzibar, liens utiles !

Pour t’inspirer & t’aider à (mieux) organiser ton voyage à Zanzibar, n’hésite pas à consulter mes différents articles !

Si tu te poses d’autres questions, n’hésite pas à consulter le site officiel du tourisme à Zanzibar.

Lever de soleil à Zanzibar

Voyager à Zanzibar, c’est pouvoir découvrir un fond d’Afrique dans des villages assoupis de bord de mer. C’est pouvoir se dorer au soleil le long d’un radeau de terre. Baigné par des plages infinies de sable blanc, bordées de palmiers et de cocotiers. Voyager à Zanzibar, c’est aussi découvrir quelques vestiges de l’empire britannique. L’effervescence de Stone Town. Les senteurs de l’Inde … En bref, Zanzibar promet un voyage aux mille et une saveurs que tu n’es pas prêt d’oublier !

Si tu as d’autres questions pour voyager à Zanzibar ? Pose-les en commentaire ! 

Traveltips-Auteur

Sissi

Fondatrice de Sissi Traveltips & Consultante en markéting digital. Aime les gens, les mots et les plats épicés.

Poste ici le premier commentaire

Ça pourrait te plaire !