Voyager à Raja Ampat, Kit pratique !

0

Voyager à Raja Ampat, loin, très loin en Papouasie Occidentale, c’est le rêve de toute une vie. Imagine plus de 1500 îles à la limite des océans Pacifique et Indien. Mille et une nuances d’eau turquoise à perte de vues. Des récifs incroyablement riches et (encore) préservés. Des plages de sable blanc bordées de cocotiers rien que pour toi. Et des forêts denses baignées par le cri des oiseaux. C’est ça Raja Ampat ! Un lieu absolument divin et encore peu fréquenté qui a su donner raison à son nom « Les Quatre Rois ».

Archipel de Raja Ampat

Cet archipel lointain, connu pour son extraordinaire biodiversité marine, se mérite. Voyager à Raja Ampat requiert du temps. Plusieurs vols avant d’arriver à destination. Compte au moins deux jours pour y être et beaucoup d’argent.

Alors, voici informations utiles et conseils pratiques pour t’aider à voyager (plus facilement) à Raja Ampat. Mais avant, laisse-moi (mieux) te situer ce paradis.

Archipel de Raja Ampat

Raja Ampat, épicentre du Triangle de Corail

Située au nord de l’Australie, la Papouasie s’étend d’ouest (Papouasie occidentale) en est (Papouasie-Nouvelle-Guinée) sur 2 500 kilomètres. C’est la plus grande île du monde après le Groenland. À elle seule, elle pourrait contenir deux fois et demie la superficie de l’hexagone. T’imagines ??

C’est à l’extrême ouest de l’île, au cœur du Triangle de Corail (Indonésie, Malaisie, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Philippines, Îles Salomon et du Timor-Leste), que se trouve Raja Ampat. Un archipel isolé, constitué de 1500 îles et connu pour sa biodiversité unique avec 1 508 espèces de poissons, et près de 509 espèces de mollusques qui y ont élu domicile (72% du total mondial). Épicentre d’une incroyable diversité corallienne, ce paradis encore peu connu (même si c’est de moins en moins vrai), est composé d’une multitude d’îlots couverts de jungle. D’un récif vêtu d’une couleur émeraude hallucinante. Et de quatre îles principales (d’où les quatre rois) : Waigeo la plus grande et au passage inévitable, Batanta, Salawati et Misool. Raja Ampat se traduit par « Quatre rois », en référence aux quatre îles principales : Misool, Salawati, Batanta et Waigeo. D’autres îles, telles que Gam, Kri et Kofiau, méritent également le voyage. Toutes ces îles sont géographiquement très différentes. Certaines sont montagneuses, Ce qui est sur : Toutes offrent des décors féeriques. Fracture de la rétine assurée ! T’es prévenu.e.

Raja Ampat, épicentre du Triangle de Corail.

Voyager à Raja Ampat, informations (très) pratiques !

Comment y aller ?

Se rendre à Raja Ampat est un véritable casse tête ! Les îles sont très reculées. Pour les atteindre, tu dois d’abord aller à Sorong. Tu peux t’y rendre depuis Jayapura, capitale de la Papouasie Occidentale, le vol ne dure que 2 heures ! Ou, depuis la capitale d’Indonésie, Jakarta, le vol dure environ 4 heures. Tu peux aussi te rendre à Sorong depuis Yogyakarta (Java) en moins de 3heures.

Si tu pars de Bali, comme moi (en fait ces faux ! je suis partie de Labuan Bajo, Lombok. J’ai donc dû faire 3 escales !), tu devras faire escale à Makassar (aéroport Ujung Pandang) à Sulawesi. Pour trouver ton vol pour Sorong, je te conseille de passer par le site Nusatrip.com (c’est un peu l’équivalent de Skyscanner pour les vols domestiques en Indonésie). Et ça vaut le coup !

Sorong, une étape obligatoire !

Sorong est donc une ville au passage obligatoire pour voyager à Raja Ampat. Une fois là-bas, on peut prendre l’avion (25 min de vol) ou le bateau (le matin uniquement) pour rejoindre l’archipel de Raja Ampat. Comme je ne voulais pas trainer à Sorong, j’ai donc opté pour l’avion. Le billet m’a couté 50€ acheté la veille. Je dois admettre que j’ai eu de la chance niveau prix.

Si tu as plus de temps, le bateau coûte moins cher ! Rendez vous à l’embarcadère Pelabuhan Ferru Jalan Baru pour prendre un Marina express Boat (2 par jour en matinée). Il te conduira à Wasai, sur l’île de Waigeo. Le trajet dure environ 2 heures et te coûtera 10€ environ.

Une fois à Wasai, tu dois te rendre à ton hébergement (homestay, lodge ou club de plongée) en bateau. Forcément ! Selon l’île choisie (Kri, Gam, Arborek, ou autre…) pour te loger, le trajet peut aller de 20€ jusqu’à 100€. Ce n’est pas une blague. Voyager à Raja Ampat coûte cher ! Par contre, en lodge et en club de plongée, le transfert est souvent inclus. Alors, penses-y …

Piaynemo, c'est encore plus beau en vrai !

Besoin d’un Visa ?

Pour un séjour de moins de 30 jours, il n’est pas nécessaire d’obtenir un visa touristique pour voyager à Raja Ampat ! Il te suffit de présenter ton passeport valable encore 6 mois après la date prévue du retour, et comportant au moins une page vierge.

Par contre, au delà d’un séjour de 30 jours, un visa touristique est obligatoire ! Attention : dépasser sa date limite de séjour en Indonésie donne lieu à une amende d’environ 30 US$/j. Il n’y a pas d’exception !

Et les Vaccins ?

Pas de vaccin obligatoire. Cependant, il est recommandé de faire la fièvre jaune, l’hépatite A et la typhoïde. N’hésite pas à consulter la liste des centres de vaccinations en France.

Pour les traitements anti-paludiques, renseigne-toi car ils ne sont pas forcément nécessaires en fonction des zones visitées. J’ai fait (comme à chaque fois) la rencontre de moustiques et l’objet de tentatives d’attaques ! Mais heureusement, j’étais bien équipée. Evidemment un anti-moustiquaire et des puissants sprays répulsifs (on en trouve sans difficulté à la pharmacie de quartier) sont indispensables ! Prévoir donc les sprays anti-moustiques zones tropicales.

Si tu comptes faire de la plongée sous marine, je te conseille vivement d’investir dans une bonne assurance de voyage. On n’sait jamais ce qui peut se arriver !

Pour te couvrir de nombreux sports à risque comme la plongée sous marine, je te conseille cette assurance voyage.

Slalomer dans les incroyables fonds marins de Raja Ampat, Papouasie Occidentale.

Décalage horaire ? 

+7h en été, +8h en hiver

Electricité ?

Les prises électriques sont comme celle de France, inutile donc de prévoir un adaptateur et une multiprise. Je tiens à te préciser qu’il n’y a pas d’électricité en journée, mais heureusement tous disposent d’un générateur électrique qu’ils enclenchent à la nuit tombée. Pas d’accès internet, à moins que tu te procures une carte 3G. Je te conseille plutôt de profiter de cette parenthèse hors du temps pour te déconnecter. Les photos sur instagram, ça attendra !

Langue(s) parlée(s)

À Raja Ampat, on parle papou, mais également couramment indonésien et l’anglais pour certains. Je ne te cache pas que j’ai eu une ou deux fois quelques difficultés à me faire comprendre, mais heureusement le langage du corps est universel !

Le bonheur avec ces bouilles à Raja Ampat, en Papouasie Occidentale.

Quand partir à Raja Ampat ? 

Raja Ampat se trouve en zone équatoriale, cet archipel a donc deux saisons. Une saison sèche qui s’étale d’octobre à avril (correspondant à la haute saison), avec des conditions optimales de mi-octobre à mi-décembre. Et une saison humide allant de mai à septembre (correspondant à la mousson, surtout juin et juillet).

J’ai séjourné à Raja Ampat la dernière semaine de février. J’ai profité d’un beau temps (aux alentours de 30°C). Durant mon séjour, il n’a pas plu plus de 2 ou 3 fois. C’était donc parfait ! Et même quand il pleut, les averses sont souvent très localisées. Et ça ne dure jamais longtemps. Les îles ont des microclimats qui rendent les conditions particulièrement agréables tout au long de l’année pour visiter ce paradis.

Combien de temps y aller ? 

Je te conseille au moins 10 jours sur place pour rentabiliser ton billet d’avion et découvrir le maximum de ce joyau.

Raja Ampat : Joyau océanique

Monnaie locale ?

C’est le roupie Indonésien, (IDR) au taux de change très faible : 1€ = 15 122 (voir taux de change actuel euro-roupie indonésien).

Le dollar américain est monnaie courante, notamment chez les tour opérateurs qui te parleront souvent dans cette devise. Mais je pense tout de même que le mieux reste de payer en monnaie locale. Évidemment, le payement en dollar ou euro est possible mais pas avantageux selon moi.

Roupies indonésiennes

Mode de paiement ?

Je prévois tout le temps une somme en cash sur moi si jamais j’ai des difficultés à retirer (distributeur hors service ou vide). Evidemment, je peux aussi payer par carte bancaire. Mais attention aux faux frais : les commissions sont souvent cachées ! Pour toutes tes excursions, je te conseille vivement de retirer ton argent en amont pour prévoir du cash avec toi.

Budget 

Pour un séjour de 10 jours, prévois une enveloppe de 1500€ minimum toutes dépenses confondues, excepté le prix du billet d’avion (depuis la France) !

J’ai dépensé un peu plus de 600$ pour cinq jours tout inclus. Sauf la plongée et c’était très juste.

Hébergement

En fonction de ton budget, tu as le choix de séjourner dans un homestay. Ce sont des bungalows généralement à des prix abordables. Un resort au standing occidental et au prix plus ou moins élevé mais tout de même accessible. Partir en croisière snorkeling ou sur un bateau de plongée (liveaboard) pour ceux qui ont un budget ‘’no limit’’. Aux (riches) intéressés, Evaneos propose une croisière de 11 jours pour découvrir Raja Ampat. Tu seras accompagné d’un guide local francophone pour explorer les fonds coralliens des archipels Molluques et Raja Ampat. C’est une option intéressante pour découvrir une plus grande variété de sites et d’îles.

Pour ce qui est des croisières 100% plongée, renseigne-toi ici.

J’ai opté pour les bungalows « Mandosguesthouse », situé à Waigeo, un véritable havre de paix avec ses cabanes sur pilotis, sa plage privée. Et ses repas à rallonge où la star de la soirée est le poisson péché le jour même ! Et devine quoi ? Tout est inclus (y compris les 3 repas) pour moins de 40€/j. Le confort était au rendez-vous et l’ambiance excellente. Je recommande !

Petite précision !

Il est inenvisageable de chercher un logement sur place. Les distances sont telles que ça coûterait une fortune en location de bateau. Il est aussi assez compliqué de réserver à l’avance. Il te faudra attendre d’être à Sorong pour réussir à contacter les gens sur place. N’oublie donc pas de récupérer le numéro de téléphone du homestay qui t’a fait de l’œil, pour entrer en contact avec eux.

N’hésite pas à consulter la liste des bungalows et logements les mieux notés par la voyageurs pour faire ton choix.

Sorong, un passage obligatoire !

Si comme moi (et beaucoup), tu devais passer une nuit à Sorong, je te conseille de choisir ton hébergement proche de l’aéroport. J’ai opté pour le Vega Hotel à quelques pas de l’aéroport pour 50€ petit déjeuner compris. Inutile de rester trop longtemps à Sorong ! À part la découverte de la Pagode Sapta Ratna, seule et unique curiosité de Sorong selon moi, tu seras dépité par le taux de pollution affolant ! En bref, ne t’éternise pas à Sorong …

Restauration

Raja Ampat étant un archipel, on y mange forcément beaucoup de poissons et de crustacés. Le poisson constitue, avec le riz, la base du régime alimentaire des papous. Les épices, notamment le curry, jouent un rôle  important dans la préparation de nombreux plats. La nourriture est vraiment à l’image de la mosaïque ethnique que représente l’archipel : riche, surprenante, variée et colorée. Tu vas te régaler, c’est une certitude.

Tu devras débourser entre 15 et 30€ pour un repas complet. L’alcool est interdit en Papouasie Occidentale. Tu pourras tout de même arroser tes soirées. Mais de ‘’Bintang’’ (bière locale) uniquement !

Délicieux Cumi Saos Tiram

Pour te déplacer !

C’est compliqué. Il n’y a pas de liaisons régulières entre les différentes îles, excepté le ferry Sorong-Waisai qui permet de rejoindre l’île principale de Waigeo. L’essence est très cher et les tarifs sont parfois « à la tête du client ». Il est donc préférable de prévoir des sorties de groupe à la journée en bateau.

Les rares fois où tu auras besoin d’un véhicule, je te conseille de faire appel à Djamil. Il parle couramment espagnol et est juste adorable !

N’hésite pas à le contacter de ma part par WhatsApp +62 813 4343 1515

Raja Ampat, un vrai labyrinthe d'îles karstiques.

Et la sécurité ?

Je n’ai pas de réponse absolue à cette question : je peux seulement te partager ma propre expérience. En règle générale, je ne me suis pas sentis dans l’insécurité à Raja Ampat. En tout cas, pas comme à Wamena, au cœur de la Papouasie sauvage.

Tu dois bien sûr faire preuve de prudence comme partout ailleurs. Surtout si tu es une fille qui voyage seule ! Mais pas plus qu’une ville européenne. Les papous sont un peuple adorable. J’ai d’ailleurs fait la rencontre de locaux extras (Djamil et Agung que je salue chaleureusement). Même que j’ai logé (gratuitement) 3 jours chez eux !

Djamil à gauche et Agung à droite.

Important !!

Il faut s’acquitter d’un droit d’entrée pour visiter le parc maritime naturel de Raja Ampat. Il coûte 1 million de roupies (environ 65 €) pour les étrangers et il est valable un an.

En sortant de l’aéroport, on m’a abordé pour payer ce droit d’entrée, j’ai refusé fermement de payer prétextant que je n’avais pas de cash sur moi et j’ai très bien fait. Il faut s’assurer de bien retirer le permis dans un bureau officiel pour éviter arnaques et mauvaises surprises !

Si tu as organisé ton voyage à Raja Ampat avec une structure de plongée officielle (un resort), inutile de t’en soucier. Le montant est inclus à ta note et le permis te sera remis par le personnel de l’hôtel lors de ton check-in. Si par contre, comme moi, tu es un voyageur indépendant prévoyant de loger en homestay, sache qu’ils ne sont pas autorisés à te délivrer le badge.  Il est délivré à Wasai (sur l’île de Waigeo).

Tu te poses d’autres questions ? Consulte Raja Ampat Marine Park Entry Permit !

Perso, je suis passée entre les mailles du filet sans même le vouloir. On ne me l’a jamais demandé et j’étais souvent avec des locaux. Du coup, je n’ai rien payé …J’ai découvert entre temps que ce droit d’entrée est destiné à financer les actions de conservation dans la zone maritime protégée et à contribuer au développement de la région. Au moins tu sais où va ton argent ! 😉

Somptueuses îles karstiques de Wayag à Raja Ampat.

Équipement :

Pour terminer, voici une sélection d’objets utiles et pratiques à avoir dans son baguage pour voyager à Raja Ampat.

  • Un bon répulsif anti-moustique
  • De bonnes chaussures de marche
  • De ton maillot de bain et d’une serviette de plage
  • D’une crème solaire biodégradable, c’est mieux pour l’environnement et pour ta peau !
  • D’un chapeau ou d’une casquette pour te protéger du soleil brulant
  • D’un appareil photo étanche
  • En bonus : de quoi faire du snorkeling!
Raja Ampat et son incroyable biodiversité marine

Liens utiles !

S’il y a bien un site que tu dois connaitre pour voyager à Raja Ampat, ce serait stayrajaampat. Tu trouveras tout. Informations pratiques, hébergement, plongée, …

Et pour t’inspirer, retrouve mon article : Raja Ampat, joyau Océanique du triangle Corail ! où je te livre mon retour d’expériences sur les activités incontournables de l’île.

Si (comme moi, tu es fasciné par les peuples isolés. Tu as souvent eu l’impression que plus un village était éloigné des grands centres, plus sa culture était figée dans le temps. Sache que la Papouasie occidentale (ex-Irian Jaya) est une région unique au monde. Elle abrite des tribus ethniques qui, jusqu’à encore un demi-siècle, ont vécu totalement coupées du monde. Je t’en parlais dans cet article Wamena : au cœur de la Papouasie sauvage !

Portrait d’une femme papou, Wamena. Papouasie occidentale, Indonésie.

Aux amoureux de la nature et aux amateurs de plongée, si vous voulez découvrir le récif le plus riche au monde, Raja Ampat est LA destination ! Ses îles karstiques sont spectaculaires, offrant une vie marine abondante, de quoi réjouir même les plus septiques.  Entourées de récifs immaculés et couvertes de jungles luxuriantes, ces îles sont le paradis des amoureux de la faune et de la flore. Alors, on n’oublie surtout pas son maillot de bain et une bonne paire de souliers…

Traveltips-Auteur

Sissi

Fondatrice de Sissi Traveltips & Consultante en markéting digital. Aime les gens, les mots et les plats épicés.

Poste ici le premier commentaire

Ça pourrait te plaire !