Zanzibar : Mille et une nuances de bleues !

0

‘’Zanzibar’’, difficile de résister à l’appel de ce nom aux sonorités tropicales. Ode au farniente. Éden à la croisée de multiples influences et aux saveurs épicées, cet archipel est un véritable joyau de l’Océan Indien. Serti de longues plages de sable blanc et de monumentales cocotiers. Bordé par un lagon turquoise et protégé par une spectaculaire barrière de corail. La carte postale est fidèle à l’idée que l’on se fait en rêve de ce petit bout d’Afrique. Visiter Zanzibar, c’est la promesse d’un voyage haut en couleurs aux mille et une saveurs que tu n’es pas prêt d’oublier !

Vue sur Kendwa beach à Zanzibar.

Baptisée île des épices, Zanzibar qui se situe au large des côtes de l’Afrique de l’Est, est l’extension parfaite pour se reposer après un safari ! Et c’est exactement ce que nous avons fait après notre safari au Masai Mara, au Kenya.

Avant d’aller plus loin et pour mieux te situer, Zanzibar est un archipel tanzanien formé de trois îles principales : Mafia, Pemba et Unguja. Je n’aborderai que l’île d’Unguja, familièrement appelée « Zanzibar » où j’ai passé 5 jours (intenses) de rêves. J’en profite pour te conseiller de rester plus longtemps pour prendre le temps de visiter Zanzibar. Et sans plus tarder, je te livre mon retour d’expériences sur les activités incontournables de l’île.

Fatiguées mais heureuses d'être à Zanzibar !

Visiter Zanzibar, les activités incontournables de l’île

Stone Town ne laisse personne de pierre

Je suis tombée sous le charme du vieux quartier de la ville de Zanzibar, appelé Stone Town (ville de pierre). Son dédale de ruelles aux multiples influences est une invitation au voyage. Ses splendides portes sculptées et ses façades défraîchies témoignent d’une histoire riche et métissée touchante. Pas étonnant que cette ville ait été inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 2000 !

C’est sans aucun doute mon coup de cœur à Zanzibar, j’y ai dalleurs dédiée tout un article : Stone Town, l’âme de Zanzibar (que faire, où dormir, etc) !

Scène de vie à Stone Town, Zanzibar.

L’envers du décor de Changuu Island & ses tortues géantes

Changuu signifie littéralement : prison ! Mais pourquoi ?

Tout simplement parce qu’en 1893, une prison, jamais utilisée, y fut construite.

Évidemment, le plus grand attrait de cette île est sa population de tortues géantes importées des Seychelles. On dit qu’on peut y nourrir les tortues et même les toucher. Que la doyenne de ce lieu a plus de 160 ans. On dit aussi qu’on peut faire une sortie snorkeling incroyable ! On y décrit l’un des plus beaux récifs de Zanzibar. Même qu’on dit qu’on peut y contempler une impressionnante population d’étoiles de mer ! Pourtant, on l’a pas fait. J’ai entendu beaucoup trop de fois : « attrape touriste », « tortues en très mauvaises conditions », et j’en passe. Cela a suffit pour nous dissuader d’y aller.

‘’Spice tour’’ ou comment émoustiller ses sens

Après la découverte du cœur historique de Zanzibar, nous sommes allés visiter une plantation d’épices. Il est impensable de visiter Zanzibar sans aller émoustiller ses sens au « spice tour » ! Une activité incontournable à Zanzibar. Je m’attendais à visiter une sorte de jardin avec quelques plantes. J’avais tort ! C’est au cœur d’une forêt luxuriante que je me retrouve. Cette balade est un véritable spectacle de couleurs, d’odeurs et de saveurs. Accompagnés de notre guide, je parcours avec des yeux d’enfant les chemins verdoyants à la flore épicée à souhait. En plus de pouvoir sentir les parfums envoutant d’une multitude d’épices, on goute volontiers à la saveur que ces épices procurent à nos papilles. On met au défi nos connaissances olfactives. Et, on comprend mieux pourquoi ces épices (clou de girofle, cardamome, cannelle, vanille, gingembre ou encore poivre) font la célébrité du pays.

Voyager à Zanzibar pour émoustiller ses sens

Matemwe, un agréable village de pêcheurs à Zanzibar

Visiter Zanzibar, c’est aussi se plonger dans la culture et le mode de vie de ses habitants. Et c’est au sein des petits villages proches des plages qu’on peut observer avec fascination la vie des habitants. Situé au Nord-Est de l’île et face à l’Océan, Matemwe est le petit village de pêcheurs où nous avons logé (zawadi beach villas) durant tout notre séjour à Zanzibar. Avec en prime, un accès direct à la plage.

Au petit matin, on peut observer les pêcheurs sortir leurs barques. On regarde discrètement des femmes cueillir des algues et des enfants ramasser les oursins. D’ailleurs, j’apprends que la culture des algues est omniprésente et représente un vrai levier économique pour les locaux. Ils s’en servent pour cuisiner, mais aussi et surtout pour produire des cosmétiques naturels. Entre autre, les crèmes hydratantes ou encore les savons.

Je tiens à préciser qu’on ne vient pas à Matamwe pour profiter de la baignade. Au delà du phénomène des marées qui touche une grande partie de l’île, cette plage pleine de charmes, est envahie par les algues. Pour se baigner, c’est au nord de l’île qu’il faut aller !

Nous voulions aussi aller découvrir Jambiani, un autre village de pêcheurs situé un peu plus au sud. Mais nous avons manqué de temps en cinq jours. Si tu séjournes à Zanzibar plus longtemps, fonce, tu me raconteras !

Plage de Matamwe à Zanzibar.

Le Seaweed Center, une cooperative locale à Paje

Si tu veux en savoir plus sur le processus de traitement des algues, c’est au Seaweed center (coopérative locale, située à Paje) qu’il faut te rendre. Tu sauras absolument tout : De la plantation des algues jusqu’à la fabrication des différents produits de beauté 100% naturels. Tu y rencontreras, les pieds dans l’eau, les femmes qui cueillent les algues. Ensuite, tu passeras  par l’atelier de fabrication avant de craquer pour les produits en vente.

"Seaweed Center", coopérative local à Paje, Zanzibar

À la rencontre de l’incroyable singe Colobe 

Coincée entre Paje et Jendelele, la forêt de Jozani est célèbre pour ses singes emblématiques, les colobes rouges. Ce sont d’adorables animaux au pelage un brin ébouriffé. Alors si tu aimes les boules de poiles et la nature, c’est une région à ne pas manquer !

Tu t’amuseras à chercher à travers les feuilles d’eucalyptus, de bambous et de palmiers, la star de la région. Et, si tu prends le temps de te balader autour de la forêt de Jozani, il est (peut-être) inutile de te rendre au parc, un espace protégé de 5 000 hectares. Le prix d’entrée avec guide est de 10$ par adulte et 5$ pour les enfants de moins de 12 ans.

Colobe rouge à Josani, Zanzibar.

Blue safari, une croisière enchantée au fil de l’(eau)-céan Indien

C’est au départ de Nungui que nous sommes partis pour un blue Safari le nom d’un des tours les plus classiques de l’île. Entre snorkeling, plage de rêve et mangroves, … bref, la sortie en mer de rêve.

Quelques minutes avant l’embarcation sur le légendaire Dhow (boutre traditionnel), je rencontre un sympathique couple français, Alice et Nico que je salue.

Le hasard des rencontres a fait que ce couple soit avec nous pour cette virée en mer. Bien qu’il ait plu au début de cette escapade, le soleil a fini par percer. J’en garde le souvenir d’échanges chaleureux et instructifs avec l’équipage. L’ambiance conviviale. La rencontre au large de dauphins très amusés. Les couleurs stupéfiantes des coraux et poissons. La vue de dingue qu’on avait sur l’île de Mnemba (île privée et donc interdite au public. Plutôt frustrant). L’escale sur un banc de sable blanc pur comme de la neige. Le repas à rallonge, pied dans l’eau, L’incroyable mangrove que l’on parcourt sur des passerelles. La vue de l’océan à perte de vue avec l’impression d’être seule au monde. Et évidemment, je garde en image la couleur envoutante de l’eau aux milles nuances de bleu turquoise.

Nungwi sous la pluie à Zanzibar.
Voyager à Zanzibar, c'est aussi naviguer en Dhow.

Siroter des cocktails dans un lieu insolite

The Rock, ça te parle ? Un des restaurants les plus célèbres du globe perché sur un caillou dans l’Océan Indien. Un cadre paradisiaque et insolite à la fois ! Situé à quelques mètres du bord de la plage de Pingwe, ‘’The rock’’ se laisse approcher entre deux marées en barque ou à pied pour celles et ceux qui n’ont pas peur de se mouiller. On s’y attable en terrasse pour siroter un verre et profiter d’un panorama en dégradé de bleus à couper le souffle. C’est évidemment un restaurant un peu plus cher mais le cadre absolument époustouflant vaut largement le prix ! C’est aussi un lieu très touristique. Mais après tout, la perfection n’existe pas.

The Rock, un lieu insolite à Zanzibar !

De Nungui à Kendwa, une balade inoubliable en Dhow 

Une fois encore, c’est au départ de Nungui, une des plus belles plages de Zanzibar, qu’on part pour une incroyable balade aux côtés des pêcheurs. Et c’est accompagné de nos nouveaux copains français qu’on embarque dans un Dhow, un bateau traditionnel à la coque-en-bois et au voile usée, pour une navigation (de deux heures) sur les eaux cristallines de l’océan Indien. Voir le ciel se parer de ses plus belles couleurs. Observer au loin les locaux jouer au foot. Contempler l’immensité des eaux surréalistes de l’Océan. Et en prime, découvrir les fonds marins. C’est à ça que ressemble une balade en Dhow au coucher de soleil.

La célèbre plage de Nungwi à Zanzibar.

Visiter Zanzibar, c’est aussi improviser un diner ‘’mémorable’’ les pieds dans l’eau !

Au retour de notre blue Safari, nos copains français nous présentent de charmants locaux, Josef et Moses avec qui on sympathise. Très vite, on décide d’organiser un diner traditionnel (poisson à l’honneur) les pieds dans l’eau. Après avoir acheté une pièce de poisson énorme, à la chair blanche délicieusement gouteuse, des boissons et les accompagnements pour le repas. Pendant que les garçons cuisinaient le poisson, les filles plantaient le décor ! Une table empruntée, des bouteilles en plastiques (ramassées) découpées et remplis de sable pour y mettre des bougies en guise de chandelier.

C’était juste parfait ! Un repas succulent, en charmante compagnie dans un cadre idyllique. Et à moitié prix. Nous avons cotisé 5$ par personne. Et avons fait pleins d’envieux. Car Nungwi est réputée pour une atmosphère festive avec des bars, des clubs et des hôtels resort …  C’est donc le spot le plus touristique et animé de l’île où j’ai (osé) planter (avec mes copains) une table pour diner.

C’était parfait jusqu’à notre retour tard dans la nuit à Matamwe où nous logions. Le chauffeur s’est perdu. On tournait en rond et Mourad, un de mes co-voyageurs, était pris de panique et ressassait : ‘’on va mourir ici’’. Il a semé la panique. Mais heureusement, le chauffeur finit par (re)trouver le bon chemin. Nous voilà bien arrivés et avec tous nos organes ! (Mourad a même pensé que c’était un coup monté pour un trafic d’organe. Plutôt parano mais tellement drôle à la fois).

Une soirée comme je les aimes. Pleines d’amour, de partages et de surprises. Une soirée que je ne suis pas prête d’oublier. Visiter Zanzibar, c’est la promesse d’aventures inoubliables !

Coucher de soleil de dingue à Zanzibar.

En conclusion

Zanzibar est bien plus qu’une destination farniente. Visiter Zanzibar, c’est aussi se perdre dans le labyrinthe de ruelles de la vieille ville de Stone Town. Emoustiller ses sens à la ferme aux épices. Découvrir les villages de pêcheurs plus mignons les uns que les autres. Goûter (tout de même) au plaisir de la dolce vita  à Kendwa ou Nungui. Se balader dans la forêt luxuriante de Josani à la rencontre des colobes roux. S’émerveiller devant la beauté des fonds marins de l’atoll de Mnemba. Naviguer en boutre dans l’embrasement du soleil…

Bref, tu m’as comprise, c’est une destination qui m’a vraiment bluffée ! Je regrette (d’ailleurs) de n’être venue que quelques jours … J’en conseille 10 pour profiter davantage de cette ‘’tanzanite’’.

Découvre aussi l’article voyager à Zanzibar, Kit pratique qui te livre informations utiles et conseils pratiques pour (mieux) organiser ton voyage à Zanzibar !

Traveltips-Auteur

Sissi

Fondatrice de Sissi Traveltips & Consultante en marketing digital. Aime l'aventure, les gens, les mots et les plats épicés.

Poste ici le premier commentaire