Raja Ampat, joyau Océanique du triangle Corail !

0

Visiter Raja Ampat, archipel Indonésien situé à l’extrême Ouest de la Papouasie Occidentale, c’est pouvoir découvrir une des destinations de plongée sous-marine les plus magiques que l’on puisse imaginer ! Réputé pour ses fonds marins d’une beauté absolue, Raja Ampat qui signifie ‘’les quatre rois’’ est véritablement spectaculaire. Couverts d’une jungle luxuriante et entourés de récifs immaculés, les paysages qu’offre cet archipel sont absolument saisissants. Les mots ne suffisent pas pour décrire autant de beauté … Cet endroit a vraiment tout de royal.

Raja Ampat, une région à préserver

Raja Ampat, archipel d’îles lointaines et isolées, se trouve au point de rencontre des océans Pacifique et Indien. La zone qui concentre la plus grande biodiversité marine au monde !

Je te laisse imaginer qu’avec cette position géographique privilégiée, cet archipel féérique est indiscutablement le carrefour de tous les joyaux océaniques de la région. Un véritable paradis pour les plongeurs et passionnés de fonds marins. La région a même été votée comme le récif le plus riche au monde en 2007 par National Geographic.

Présenté comme une « destination de rêve » aux touristes privilégiés que nous sommes, Raja Ampat est d’abord et avant tout un trésor naturel qu’il faut préserver. Jusqu’à présent, l’archipel était encore à l’écart du tourisme dit « de masse ». Mais, le nombre de visiteurs croît d’année en année. Et, chacune de nos visites impactent cet écosystème unique et fragile. Il faut donc avoir conscience que visiter Raja Ampat est un privilège qui exige de se comporter (encore plus) en visiteur respectueux et responsable. Après tout, il ne tient qu’à nous de préserver ce trésor à la biodiversité éblouissante.

Somptueuses îles karstiques de Wayag à Raja Ampat.

Visiter Raja Ampat, les activités incontournables de l’archipel

Slalomer dans les eaux émeraudes de Raja Ampat

Raja Ampat est une destination 100% plongée sous-marine et snorkeling. Il est donc impensable de visiter Raja Ampat sans découvrir ses somptueux fonds marins.

Plongée

Quand je suis arrivée aux îles Raja Ampat, ma seule idée en tête : obtenir mon brevet de plongée dans l’un des plus magnifiques réservoirs de biodiversité marine de la planète. Peut-être le plus beau spot de plongée au monde ! Imagine, une richesse marine estimée à plus de 70% dans le monde. Tu t’en souviens toute ta vie.

Avec mon budget limité, j’avais la possibilité de plonger avec les « homestays ». Des hébergements simples et plutôt bon marché (comparativement aux resorts) tenus par des locaux. Ils proposent des prix plutôt attractifs, mais sans forcément avoir les autorisations pour me délivrer mon (fichu) brevet. Les resorts de plongée, par contre disposent (en principe) d’équipements et de compresseurs entretenus, de guides formés, de bateaux adaptés et de moniteurs certifiés. Mais (car il y a toujours un mais, sinon c’est pas drôle) les tarifs ne sont pas bon marché. J’étais dégoûtée … C’était donc inenvisageable pour moi d’obtenir mon brevet de plongée. Les prix pratiqués dans l’archipel pour les prestations touristiques n’ont résolument rien à voir avec le reste de l’Indonésie.

Snorkeling

À défaut de faire de la plongée sous-marine, je pouvais faire du snorkeling (palmes-masque-tuba) pour avoir un bref aperçu de la faune et de la flore sous marine des îles Raja Ampat. Et (devine quoi ?), je me suis régalée. Je n’ai jamais pris autant de plaisir à slalomer entre une multitude de créatures multicolores. Bref, je ne peux pas te lister tout ce que j’ai vu mais ce que je peux te dire : ‘’C’était une expérience inoubliable’’.

Ce sont de loin les plus beaux, les plus fabuleux, les plus époustouflants fonds marins qu’il m’ait été donnée de voir. Tout simplement surréalistes… Les mots me manquent ! Le paradis, le vrai, était sous mes yeux. Slalomer entre des hippocampes inoffensifs, des poissons-clowns et bien d’autres espèces exotiques aussi belles que déroutantes est magique. J’ai même croisé un requin. Oui oui, même le Wobbegong Shark ! À Raja Ampat, les récifs sont frétillants de vie et la couleur émeraude des eaux, insensé. Il faut le voir pour le croire.

J’ai malencontreusement effacé une bonne partie des images que j’ai prise avec ma Go pro. Notamment ma rencontre avec le requin. Alors voici quelques images, certaines libres de droit (sauf quand le crédit est mentionné), pour illustrer la liste non exhaustive (oui, car je pourrai t’inonder) des espèces incroyables que tu pourrais croiser lors de ton séjour à Raja Ampat.

Liens utiles pour plonger à Raja ampat !

Si tu viens à Raja Ampat avec plus de moyens, n’hésite pas à faire appel Arborek Dive Shop. Un centre de plongée situé sur l’île d’Arborek qui a une très bonne réputation et en plus, participe à des programmes de conservation. Je ne l’ai pas testé moi-même, mais on m’en a dit du bien. Tu as aussi situé sur l’île de Kri le Sorido Bay Resort au service, confort et cadre magnifique (selon un charmant couple papou/tchèque rencontré à Monakwari) et Kri Eco Resort. Ils sont idéalement situés dans le détroit de Dampier. Là où sont concentrés les sites les plus spectaculaires !

Slalomer dans les incroyables fonds marins de Raja Ampat, Papouasie Occidentale.
Incroyable requin Wobbegang à Raja Ampat.

Observer les mythiques oiseaux du paradis 

Même si Raja Ampat est surtout connu pour son habitat marin très diversifié, la région autour de l’île de Gam (les îles de Batanta et de Waigeo) est couverte d’une faune luxuriante offrant un refuge à un grand nombre d’animaux endémiques, dont les mythiques oiseaux du paradis. Malheureusement, le paradisier républicain (Diphyllodes respublica), aussi rare que magnifique, et le paradisier rouge (Paradisaea rubra) sont particulièrement difficile à observer ! Je n’ai pas pu les voir.

Sans un guide expérimenté, du matériel de qualité et une inépuisable réserve de patience (et une bonne condition physique), il me parait très difficile de repérer ces oiseaux. La nature a décidément laissé libre cours à son imagination. Imagine les couleurs et les formes les plus folles pour assurer à cet oiseau d’être à la hauteur de son nom. Pour ne pas te laisser sur ta faim, voici quelques photos (libres de droit) de ce mythique animal.

Navigation autour des majestueux labyrinthes d’îles karstiques

Wayag

Il est impensable de visiter Raja Ampat sans découvrir les sites de Wayag et Piaynemo, tout droit sortis d’un rêve !

À ceux qui ont du temps et un beau budget, le somptueux site de Wayag et ses surprenantes îles karstiques est une étape incontournable. Ce site reculé, au nord-ouest de Waigeo, n’est pas facile à atteindre et il n’y a pas d’hébergement sur place. Il faut donc prévoir une longue excursion d’une journée. Mais, le speed boat à la journée coûte plus de 800$ !!!

À moins de trouver des compagnons de voyage pour partager les frais, s’y rendre coûte très cher (ce pourquoi je n’y suis pas allée). Le ‘’must’’ est de survoler ce joyau en hélicoptère. Un jour peut être …

Piaynemo

Heureusement, Piaynemo présente un paysage marin très similaire à celui de Wayag et est beaucoup plus accessible (60 km de Waisai). Si tu pars comme moi de Gam, il te faudra 2h à 2h30 pour y accéder en bateau à moteur. Je l’ai fait dans le cadre d’une excursion d’une journée avec des arrêts snorkeling en chemin (Melissa’s Garden, Batu Lima), en passant par Kabui Bay, Arborek Island ou encore ‘’Hidden Lagon’’ (le lagon secret). Prévois donc ta journée !

Grâce à l’aide de nouveaux copains, Agung et Djamil, j’ai bénéficié d’un tarif abordable. J’ai déboursé (1.500 000 IDR, soit 70€). En plus, j’ai eu beaucoup de chances, l’équipage était adorable. Et j’ai eu le privilège de vivre cette expérience unique aux cotés de huit charmants indonésiens venus de Jakarta.

Nous étions éblouis par tant de beautés. Fascinés par cette nature enivrante. Je n’ai jamais vu autant de beautés aussi bien sur terre, qu’en mer. Les paysages plus beaux les uns que les autres défilent. Des panoramas merveilleux plantent le décor. Les couleurs turquoises de l’eau envoutent et contrastent divinement bien avec cette luxuriante végétation qui nous entourent et ce ciel bleu givré … Une palette de tons divins dont on se souvient ! J’en ai encore des frissons rien que d’y penser. Les photos parlent d’elles mêmes. Tu m’en donneras des nouvelles !

Incroyable Piaynemo à Raja Ampat en Papouasie Occidentale.
Le paradis sur terre à Piaynemo, Raja Ampat.

Les mangroves de Raja Ampat

D’habitude, les mangroves se développent en zones côtières ou près de l’embouchure de fleuves et rivières où l’eau est généralement bien trouble. Mais les labyrinthes formés par les îlots karstiques de Raja Ampat offrent un type de mangrove unique. L’eau reste claire et le fond est sablonneux. Et chose surprenante, le corail pousse sans difficulté au pied des mangroves. Tu peux même faire du snorkeling et découvrir ce mélange inédit et surprenants, de formes de vie terrestre et sous-marine.

Si tu ne devais découvrir qu’une mangrove à Raja ampat, ce serait « blue mangrove », la mangrove bleue à l’ouest de l’île de Misool. Tu en trouves aussi autour de Kri Island …

À la rencontre des populations insulaires

Évidemment, je suis partie à la rencontre des populations insulaires pour découvrir leur mode de vie (même sommairement). C’est dans les villages de Yenbuba et Arborek où j’ai rencontré des gens qui vivent coupées du reste du Monde ! Ils vivent de pêche et d’artisanat. Ils sont souriants et curieux. Et plus que tout, ils sont accueillants et aimables !

J’en garde les souvenirs d’une marre d’enfants pleines de vies. De femmes aux sourires mémorables. De jeunes téméraires qui m’ont embarqué avec eux pour faire un plongeon du haut d’un cocotier (plus de 5 mètres avec cordes). Et, je l’ai fait !

J’ai aussi profité de plages dignes d’un décor de cartes postales. Mais ma plus belle rencontre restera sans aucun doute, Agung et son demi-frère Djamil (le même prénom que mon frère en plus). Ils mont accueilli gracieusement chez eux. M’ont traité comme une princesse. Et, m’ont beaucoup appris, notamment comment organiser mon voyage à Wamena, au cœur de la Papouasie sauvage ! Bref, j’en garde un très bon souvenir. Et je garde contact avec eux.

Le bonheur avec ces bouilles à Raja Ampat, en Papouasie Occidentale.

Visiter Raja ampat, c’est aussi vivre sur des ilots paradisiaques !

C’est ici, à Raja Ampat, que j’ai eu la chance de dormir comme un bébé. Pour la petite histoire, les indonésiens que j’ai rencontrés lors de ma sortie en bateau pour Piaynemo, m’ont invité à passer la soirée avec eux. Et, j’ai dit oui !

En plus de passer une soirée dans la bonne humeur, à la belle étoile avec un repas à rallonge, des fous rire à n’en plus finir et des jeux de société. Ils m’ont convié à dormir sur des pilotis de rêve. Tu sais, comme ceux qu’on voit aux Maldives ou presque ! Nous avons joué au domino jusqu’à l’aube. Et devine qui est le patron ?? À qui le tour ?

‘’Terima kasih Indonesia you stole my heard’’ <3.

Une journée inoubliable aux cotés de ces huit charmants indonésiens. Et un membre de l'équipage !

Visiter Raja Ampat, c’est avoir la chance de vivre sur des ilots paradisiaques et la promesse de découvrir des merveilles chaque fois qu’on met la tête sous l’eau. Visiter Raja Ampat, c’est aussi la possibilité de randonner dans les forêts tropicales luxuriantes et avec un peu de chances, apercevoir les superbes oiseaux du paradis ! Sa biodiversité unique, sur terre comme en mer offre une beauté des plus rares. Je n’ai jamais rien vu d’aussi beau …

Découvre aussi l’article voyager à Raja Ampat, Kit pratique qui te livre informations utiles et conseils pratiques pour (mieux) organiser ton voyage à Raja Ampat !

Traveltips-Auteur

Sissi

Fondatrice de Sissi Traveltips & Consultante en markéting digital. Aime les gens, les mots et les plats épicés.

Poste ici le premier commentaire

Ça pourrait te plaire !