Visiter le Kenya, Kit pratique !

0

Montagnes volcaniques majestueuses, réserves naturelles ou encore plages immaculées, visiter le Kenya est la promesse d’un voyage dépaysant réussi ! D’un côté on y voit des plages de sable blanc paradisiaques aux eaux translucides. De l’autre une savane parfaite mêlée à une faune fascinante, de nombreux lacs où baignent sereinement des hippopotames ainsi que de somptueux paysages montagneux.

Visiter le Kenya, du rêve à la réalité

Le Kenya, célèbre pays d’Afrique pour ses safaris, est pourtant bordé par l’océan Indien à l’est. D’une superficie comparable à la France métropolitaine (580 367 km2), ce pays est bordé au nord par le Soudan du Sud et l’Éthiopie. Il est aussi limitrophe de la Somalie à l’est, de l’Ouganda à l’ouest et de la Tanzanie au sud-ouest. C’est bon, tu situes ?

Son point culminant n’est pas le mont Kilimandjaro comme on pourrait le croire  (tout simplement parce qu’il se trouve en Tanzanie), mais le mont Kenya avec un sommet vertigineux atteignant 5 200m.

Lac Bogoria au Kenya.

Le Kenya fait rêver ! on y va forcément :

Pour ses safaris inoubliables

Qui n’a jamais rêvé d’un safari ? Partir à la rencontre des animaux sauvages dans leur environnement naturel. On ne peut pas être déçu. Avoir la chance de voir les plus impressionnants animaux de la savane dans leur ébat, c’est plutôt quelque chose. Et rien à voir un zoo. Les voir en liberté, c’est tout autre chose.

Tu y découvriras une grande variété d’herbivores.  D’imposants troupeaux de buffles, des zèbres à pertes de vues, des impalas en grands nombres, pour ne citer qu’eux …Tu pourras même observer la migration des gnous lors de la saison sèche, de juillet à octobre. Un spectacle garanti !

Safari au Masai Mara, Kenya.

Pour sa culture Masai fascinante

Le Kenya est aussi connu pour son peuple Masai. Un peuple nomade d’Afrique de l’Est, présent principalement au Kenya et en Tanzanie.

Conservant leurs traditions, les célèbres guerriers Masaïs vivent encore aujourd’hui en symbiose avec la faune locale. C’est assez impressionnant de voir un peuple aussi attaché à un un mode de vie ancestral dans un monde où la mondialisation gangrène … leurs maisons sont battis à l’identique et de forme ovale en utilisant des branches entrecroisées et recouvertes de bouse de vache et de boue. Et c’st parti pour 10 ans jusqu’à ce que la maison soit inondé de nids de termites !

Quant à la vie traditionnelle des Masaïs, elle s’organise principalement autour du bétail et constitue leur principale source de nourriture. D’ailleurs, la richesse d’un Masaï est déterminée par le nombre de vaches que possède sa famille.

Pour la petite anecdote, le rituel du célèbre saut de ces fameux guerriers permet la mise en avant de la force d’un Masai (plus il saute haut, plus il est fort) à défaut d’avoir un nombre de vache élevé. En d’autres termes, si t’es pas riche, t’as intérêt à être fort !

Peuple Masai, Kenya.

Pour ses plages de rêves

Si tu es un amoureux du farniente. Que tu aimes siroter des cocktails en position playa ? Ne manque pas les 500 Km de cotes qui bordent l’océan indien ! Au rendez-vous : eaux limpides invitant à la baignade, sable blanc, vertigineux cocotiers, petits villages de pêcheurs, …pour se mettre en mode « chill » : siroter un verre à la main, parler poisson, découvrir les fonds marins de l’océan indien et son impressionante barrière corail, entretenir son cancer de la peau et ne pas pouvoir en dormir la nuit et « farniente » : position playa all day long à siroter un cocktail à la main. C’est d’ailleurs comme ça que je trouve l’inspiration pour t’écrire :-). Diani beach et ses plages de rêve en est un parfait exemple !

Diani beach au Kenya.

Visiter le Kenya, informations (très) pratiques !

Comment y aller ?

Depuis la France, envole-toi pour Nairobi, capitale du Kenya. Avec plusieurs vols directs hebdomadaires depuis Paris, … mais aussi depuis l’Europe. Pour trouver le meilleur prix, compare avec Skyscanner en cliquant ici !

Besoin d’un Visa ?

Il est nécessaire d’obtenir un visa touristique pour entrer au Kenya et il te coûtera 50$. Ton passeport devra être valide au moins 6 mois après la date de retour et doit disposer d’au moins 3 pages vierges dont 2 face à face (ceci n’est pas une blague !)

Tu as 3 possibilités pour faire ta demande :

  1. En ligne via le site officiel  http://evisa.go.ke/ (en anglais, un peu fastidieux, en plus il faut joindre à la demande un scan de tes documents officiels d’identité, une photo et fournir une copie de ton itinéraire). La partie que j’aime le moins dans le voyage …Mais il faut bien passer par là !

Il faut s’y prendre à l’avance pour éviter les mauvaises surprises et l’obtenir dans les temps. Cela vaut le coup de le faire car une fois aux services de l’immigration à l’aéroport, l’attente est moins longue, et donc moins fastidieuse, pour le contrôle.

Si t’es perdu au milieu d’une pile de papiers, n’hésite pas à passer par le site VisaMundi. Pour 79€, il simplifie les démarches au maximum, s’engage sur des délais courts et en plus, te rembourse le visa en cas de refus des autorités.

       2.  A l’ambassade du Kenya à Paris

       3. Directement sur place, attention il faut être patient pour la queue…Pour le paiement, 3 devises sont acceptées en cash : 30£, 40€ ou 50$.

Et les Vaccins ?

Pas de vaccin obligatoire. Cependant, il est recommandé de faire la fièvre jaune, l’hépatite A et la typhoïde.

Pour les traitements anti-paludiques, renseigne-toi car ils ne sont pas forcément nécessaires en fonction des zones visitées. J’ai fait (comme à chaque fois) la rencontre de moustiques et l’objet de tentatives d’attaques ! Mais heureusement, j’étais bien équipée. Evidemment un anti-moustiquaire et des puissants sprays répulsifs (on en trouve sans difficulté à la pharmacie de quartier) Prévoir donc les sprays anti-moustiques zones tropicales.

Décalage horaire ? 

+1h en été, +2h en hiver

Electricité ?

Les prises électriques sont comme celle des états unis, prévoir donc un adaptateur et une multiprise.

Langue(s) parlée(s) !

Les kenyans parlent swahili, mais également couramment l’anglais pour la majorité d’entre eux. De même, la plupart des indications et des panneaux d’informations sont écrits dans les deux langues. Tu n’auras donc aucune difficulté à te faire comprendre.

De nombreuses banques permettent de changer tes heureux (euros) contre la monnaie locale, le schilling Kenyan Ksch.

Quand partir au Kenya ? 

Le Kenya se trouve en zone équatoriale, il a donc deux saisons. Une saison sèche qui s’étale de décembre à mars et de juin à septembre (correspondant à la haute saison, notamment pour la migration des gnous) et une saison humide allant d’avril/mai (mois les plus pluvieux) à novembre/décembre (périodes de courtes pluies)

Pour avoir fait un safari au Masai Mara en basse saison, il est plus simple d’observer les animaux. Mais certains sentiers sont inaccessibles lors de pluies tropicales. En tout cas, les prix peuvent varier du simple au double. Et c’est pas rien !

Un couple de zèbres au Masai Mara, Kenya.

Combien de temps y aller ? 

Je te conseille au moins 15 jours sur place pour rentabiliser ton billet d’avion et découvrir le maximum de ce pays.

Monnaie locale ?

C’est le Shilling kenyan (Ksch) au taux de change facile à mémoriser : 1US$ = 100 Ksch (en 2018). Le dollar américain est monnaie courante, notamment chez les tour opérateurs qui te parleront souvent dans cette devise.

Mode de paiement ?

Je prévois tout le temps une somme en cash sur moi si jamais j’ai des difficultés à retirer (distributeur hors service ou vide). Evidemment, je peux (aussi) payer par carte bancaire. Mais attention aux faux frais : les commissions sont (souvent) cachées ! Pour toutes tes excursions, je te conseille vivement de retirer ton argent en amont pour prévoir du cash avec toi.

Budget :

Faire un safari est un rêve qu’on a pas l’occasion de réaliser tous les jours. Visiter le Kenya reste cependant plus accessible que d’autres pays voisins (Tanzanie,etc). Il faut savoir que tous les parcs nationaux et réserves sont payants (de 60 à 100$ pp et par jour), cela fait vite grimper la note. Pour un séjour de 2 semaines, prévois une enveloppe de 1500€ à 2000€ (selon la saison) toutes dépenses confondus, excepté le prix du billet d’avion (600-900€)

Hébergement :

L’hôtel moyen est à 50€ pour deux personnes. Tu peux comparer le prix des logements ici ou te rendre sur le site Airbnb si tu préfères loger chez un particulier pour une expérience plus authentique.

Restauration :

Sur le pouce pour moins de 10€ / Repas complet au restaurant entre 15 et 30€.

Pour te déplacer au Kenya !

Tu peux utiliser matatu, moto et taxi, au choix. Ou, louer un véhicule pour te déplacer en cliquant sur ce lien.

Flamants roses sur le lac Bogoria, Kenya.

Et la sécurité ?

Les principaux parcs nationaux et secteur balnéaire de Diani Beach (sud Mombasa) sont considérés comme des zones sûres. Durant mes différents voyages pour visiter le Kenya, j’étais rarement seule et souvent accompagnée d’un local. A aucun moment je me suis sentie dans l’insécurité. C’est un peuple très pacifique. Tu entendras souvent la célèbre phrase du Roi lion : Hakuna Matata= sans soucis.

Liens utiles !

Coucher de soleil à Diani beach, Mombasa au Kenya.

Bref, tu m’as comprise, ce pays est une merveille avec des paysages riches et variés et une nature exceptionnelle. Tu trouveras forcément ton bonheur. J’espère que j’ai pu t‘aiguiller pour te faciliter la tâche dans tes démarches pour visiter le Kenya.

N’hésite pas à me poser tes questions et/ou partager ton témoignage en commentaire !

Traveltips-Auteur

sissi

Voyageuse passionnée, photographe en herbe et férue d'écriture, j'immortalise dans le monde mes rencontres, les moments de vie & les lieux chargés d'histoires.

Poste ici le premier commentaire