Onze commandements pour voyager plus

6

L’idée d’écrire ces quelques lignes, pour t’aider à voyager plus, est partie d’un constat. À chaque fois que je postais une photo de voyage sur les réseaux sociaux, j’avais droit aux même questions :

« Mais comment fais-tu ? » Cette question chargée d’espoir soulève systématiquement la même interrogation : « Tu dois gagner une fortune ? » accompagnée de la fameuse phrase : « Je veux voyager comme toi : plus et plus longtemps ! »

Voyager plus avec moins, toi aussi ça te fait rêver ?

Décidément, Il faut admettre que c’est le point névralgique pour voyager comme pour tout le reste d’ailleurs ou presque.

L’argent, l’argent, encore et toujours l’argent !

Il te suffit de suivre MES ONZES COMMANDEMENTS (perds pas patience, c’est juste plus bas !), et tu auras toutes les cartes en main (ou plutôt de l’argent en poches) pour t’envoyer en l’air plus souvent !

 1. Mets une croix sur tes sorties nocturnes

Si tu as vraiment le goût du voyage, et que tu aimes plus que tout voyager, explorer cette belle bleue. Commence par limiter tes sorties. Plus particulièrement, tes sorties nocturnes. On sait tous qu’arrivée à une certaine heure, on développe une générosité insoupçonnée. Alors finies les soirées arrosées et les verres de rosé en terrasse. Et place aux soirées apéro à la maison. C’est plus convivial et ça coûte moins cher !!

 2. Limite tes achats

Limite tes dépenses ! Oui, je parle français. En clair : Mets une croix sur les dépenses superflues … Shoppings, gadgets, accessoires sont autant de choses qui ne servent à rien et qui te coûtent un bras ! Finalement à part manger et boire, t’en as d’autres des besoins ?

Je ne te rappelle rien en te relatant qu’on vit dans un monde d’individualistes où la société nous contraint encore et toujours à la consommation. Je dirai même à la surconsommation. Toujours plus !! Et il me semble, cher lecteur, que tu ne fais pas partie de ce troupeau. Je n’ai pas besoin de te rappeler que toi comme moi, nous ne sommes pas des moutons, n’est ce pas ?

 3. Vends tes vêtements

    Limiter ses dépenses c’est bien, augmenter ses revenus c’est mieux !

Dis comme ça, cela parait impensable et pourtant..

Pas compliqué en plus, il te suffit de faire le tri dans ton armoire, ta bibliothèque et tes tiroirs de tout ce dont tu ne te sers pas/plus. Et qui peut avoir une deuxième vie, c’est mieux ! Ton jeans troué avec lequel t’as traversé toutes les phases de ta puberté n’a pas de seconde vie !! Oublie.

Prends des photos et hop le tour est joué. Le site vinted par exemple est facile d’utilisation et sans contrainte, je te le recommande !

 4. Loue ton logement

Cela peut te paraître absurde. Mais aujourd’hui tout se loue. Oui, même ton mec !! lol. C’est moi la rédactrice, je peux tout dire. A bon entendeur 🙂

Après tout, si toi aussi, quand tu voyages, il t’arrive d’utiliser Airbnb pour trouver un hébergement en location. Il n’y a pas de raison que tu ne puisses pas faire autant (vérifie tout de même les clauses avec ton bailleur si tu es simple locataire).

Pour mettre ton logement en location, il te suffit de créer ton compte sur le site airbnb. De prendre des photos de ton logement. Et de mettre en ligne ton annonce. Et si tu ne veux absolument pas te décider à ranger ton bataclan, tu peux mettre en location uniquement ta chambre. Ça amortira au moins tes frais de logement. Loyer, factures, assurances ne sont plus un souci quand tu gagnes de l’argent en mettant en location ton logement.

 5. Laisse google choisir pour toi

Ne te braque surtout pas, le monde est grand et a tellement à offrir. Ce serait bête et surtout dommage de se limiter à une destination bien précise. Et ça tombe bien. Toi comme moi, on adore sortir des sentiers battus.

 6. Fais ton rebelle et pose tes congés hors vacance scolaire !

Comme tu es un rebelle dans l’âme, tu ne feras pas ton juilletiste à être serré au fond d’une boite chantent comme les sardines que ce soit à la plage, pour visiter les lieux incontournables ou pour aller s’attabler !

Pour y remédier, facile. Il te suffit de poser tes congés durant la période scolaire. En plus, d’éviter les bains de foule, donc les saisons hautes, tu sympathiseras enfin avec ton banquier. Oui, en évitant cette foule, tu évites les prix qui s’affolent. C’est bon pour ton moral et encore meilleur pour ton portefeuille.

 7. Sors des sentiers battus

Plus tu t’attarderas dans les lieux touristiques et plus tu en auras pour ton portefeuille. Les incontournables, c’est bien. Mais il ne faut pas s’attarder non plus.  Surtout qu’on peut passer à côté d’un diamant au milieu de la boue. Un village coquet, une campagne à la végétation luxuriante encore intacte, …avec un peuple authentique qui a tellement à nous apprendre. Ces petites perles disséminées par-ci et par-là et encore à l’abri des regards (le tourisme de masse) ont souvent autant à offrir, si ce n’est plus !

Sortir des sentiers battus implique aussi de sortir de sa zone de confort. Passer des hôtels étoilés, au simple guesthouse, voire à l’auberge sachant que l’hébergement représente la plus grosse dépense d’un voyage, alors quand on peut épargner, on ne rechigne pas.

Privilégie les transports locaux. Le niveau de confort diffère incontestablement. Et c’est probablement le meilleur moyen d’être en contact avec la population locale pour mieux comprendre comment ils vivent en experimentant ce type d’immersion. Gavés de souvenirs tu seras. Parole de voyageuse, tu comprendras !

Manger locale sera une découverte pour tes papilles. Et une épargne considérable.

 8. Oublie l’agence de voyage

Oui, toi et moi on est comme ça. Nous n’avons pas besoin d’une agence de voyage pour nous vendre ce qu’on a comme itinéraire à l’esprit. Avec Google, ton nouveau meilleur ami, tu trouveras tout (Leroutard, lonelyplanet, ou un blog voyage comme le mien). Absolument toutes les informations nécessaires pour organiser ton voyage. Etre débrouillard et avoir le goût de l’aventure n’est pas en option. En plus, en voyageant par tes propres moyens, tu es libre de faire ce que tu veux au moment ou tu veux le faire. Si tu tombes fou amoureux d’un endroit. Etant libre, tu as la possibilité de prolonger ton séjour, ou au contraire de l’écourter si le lieu ne te plait pas. Bref, les joies de pouvoir improviser son itinéraire voyage ..

 9. Vends tes kilos

Non ce n’est pas une blague. Et non, je ne parle pas de ta récente prise de poids ! Mais des kilos auxquels tu as droit en soute et que tu n’utilises que très rarement de façon optimale. Avec Noddier, une application que j’ai découvert dernièrement, il te suffit de mettre ton voyage avec le nombre de kilos disponibles en ligne. Et hop !

Tu auras compris qu’avec cette application, gagner un peu d’argent sans trop d’effort est un jeu d’enfant (pour adulte) qui te permettra de voyager plus souvent … On dit merci qui ?

 10. Sache que ta carte bancaire te couvre à l’étranger

Et oui. Tu ne le savais peut-être pas, mais ta carte bancaire en plus de détruire ta vie et ta relation avec ton banquier, peut sauver tes soirées nocturnes improvisées mais elle peut surtout te permettre d’être couvert à l’étranger pendant 90 jours. Une bonne chose, non ?

Pour en bénéficier, il te faudra régler avec ta carte bancaire au moins une partie de ton voyage.

Je t’invite à te rapprocher exceptionnellement de ta banque pour connaître les détails de ton contrat bancaire …

 11. Travaille en voyageant

C’est bête. Mais quand on voyage pour une longue période. Travailler n’est pas impossible. C’est même carrément faisable.

Quelques sites très pratiques répertorient des petites annonces généralistes de travail contre hébergement à l’intention des voyageurs. Ces annonces sont proposées le plus souvent par des familles, des petites organisations locales à but non lucratif ou des petits hôtels et auberges de jeunesse… Tu dormiras ta conscience tranquille et gratuitement. De quoi épargner quelques euros de plus (pour voyager plus).

Le site workaway par exemple te permettra de dénicher des missions dans le monde entier, de l’Albanie au Kyrgyzstan, en passant par la Papouasie ou les Îles Vierges… L’inscription complète coûte 23 € pour deux ans pour une personne seule et 30 € pour un couple. Un investissement qui vaut vraiment le coup.

Si tu voyages souvent et pour longtemps, alors à toi de jouer !

Divers

Traveltips-Auteur

sissi

Voyageuse passionnée, photographe en herbe et férue d'écriture, j'immortalise dans le monde mes rencontres, les moments de vie & les lieux chargés d'histoires.

6 commentaires

  1. Med Seif Eddine 27 avril, 2019 at 08:55 Répondre

    Hey Sarah !
    Let me say that your writing style makes your blog more attractive. It’s like you’re talking directly to everyone [face to face] and that makes people believing on what you’re saying !
    Keep it up and encourage you to share more and more as it can be helpful 😉
    Good Job !!!

Poste ici ton commentaire