Mombasa & ses alentours, au fil de l’eau-céan indien

0

C’était un mois de décembre, j’étais au Kenya pour rendre visite à ma famille. J’avais cette envie furieuse de découvrir l’autre Kenya. Le Kenya de l’océan indien. Avec ses plages de sable fin, ses cocotiers vertigineux et son peuple empreint d’un mélange de culture swahilie et arabe. Ni une, ni deux, mes parents disent oui. On partait 5 jours en bord de mer à Mombasa et ses alentours pour passer le plus inoubliable nouvel an.

Diani beach à Mombasa au Kenya.

Je n’sais pas toi, mais j’ai souvent voyager avec mes parents. Ma découverte du lac Naivasha notamment. Et je ne suis pas prête à m’arrêter. Entre un papa ‘’culturé’’ et amoureux de l’histoire. Une maman aventurière dans l’âme. Je ne pouvais qu’être une exploratrice passionnée de voyages et de rencontres. En plus, je ne débourse pas un sou ou presque … et je multiplie des souvenirs avec mes ‘’piliers ’’. Qui dit mieux ?

Passer son réveillon du nouvel an à danser avec ma ‘’sinette’’ (on a tous des surnoms dans la famille) sur du sable blanc avec comme toile de fond, l’Océan indien et un feu d’artifice grandiose et intime pour marquer le passage à la nouvelle année avec ses notes féeriques ! C’est ce que j’appelle un nouvel an réussi et en très bonne compagnie.

La tête du bonheur à Mombasa, Kenya.

Départ pour Mombassa & ses alentours

Quelques recherches, des poussées de réacteurs, et nous voilà en l’air pour Mombasa. L’autre grosse ville du Kenya, avec près de 1,5 million d’habitants, pour une ambiance totalement différente.

C’est le Kenya dont j’ignorais tout, je n’en avais même pas d’images mentales. Quand je pense Kenya, je pense savane et big 5, que veux-tu… Hé bien non, le Kenya ne se résume pas à ses safaris et son peuple Masaï, le Kenya c’est plus de 500 Km de littoral de l’Océan indien.

Sans surprise, lorsque nous sortons de l’avion, nous sommes tout de suite saisies par la chaleur. Il fait non seulement beaucoup plus chaud que dans le centre du pays mais également beaucoup plus humide.

Que voir & faire dans la ville de Mombassa ?

Bien que Mombasa offre de nombreuses possibilités d’excursions culturelles : visite de la vieille ville, le musée de Fort Jésus, le marché aux épices ou encore l’usine de sculpture sur bois d’Akamba. C’est une ville très bruyante sans charme particulier. Nous étions pressés de rejoindre l’hôtel et de profiter des vertus du farniente : de vivre de poissons fraichement péché, de s’abreuver de cocktails de fruits exotiques. De faire bronzette sur le sable blanc de ‘’Diani beach’’ et de se rafraichir dans une eau claire et turquoise. Et vivre des couchers de soleil digne d’une carte postale.

Coucher de soleil à Diani beach, Mombasa au Kenya.

Direction Diani beach

Avec notre matatu, nous filons rapidement à l’hôtel « Baobab Beach Resort & Spa  » que nous avions choisis. Sur le trajet, on traverse la ville bruyante de Mombassa, ses bidonvilles et ses banlieues. Nous longeons ensuite le long du littoral, avec l’océan indien en contre bas. Nous atteignons enfin les collines de Shimba, après près d’une heure de route, c’est tout à coup un autre monde. Palmiers et forêts luxuriantes prennent le pas. L’air est plus frais et les manguiers sont en fleurs. C’est juste magnifique ! Nous voulions terminer notre année les pieds dans l’eau : chose faite !

Diani beach au Kenya.

Baobab Beach Resort & Spa, notre hébergement

Arrivés à l’hôtel nous sommes reçus comme des pachas. Avec un cocktail à la main, nous prenons connaissance de ce charmant hôtel. On apprécie l’immense jardin (très bien entretenu), ses nombreuses piscines avec vue sur l’océan indien, la plage de sable blanc (accessible) et la barrière de corail. Les chalets aux toits en makuti plus mignons les uns que les autres sont spacieux et décorés avec goût. L’ensemble du personnel est absolument charmant, ils sont tous souriants et de bonne humeur. Ça change de Paris !

Mais ce qui m’a le plus frappé dans ce vaste jardin d’Eden, c’est le nombre hallucinant de singes et d’oiseaux. Attention à ne pas te faire dérober …Ces boules de poils sont malicieusement imprévisibles.

Formule tout inclus, je ne suis pas pour !

Ce qui nous a moins plu, c’est le côté tout inclus, où nous ne sentons clairement pas à notre place. Certes, il est agréable de se détendre (à ne rien faire), mais nous l’avions imaginé plus intimiste et moins clinquant. Plus authentique et moins bourgeois. Ici, sur les kilomètres de la belle plage de Diani, on ne trouve que des gros hôtels club. Ou comment se retrouver dans une marre de touristes où les échanges (spontanés) avec les locaux, ma ‘’Cam’’, sont quasi-inexistants !

Que voir, que faire aux alentours de Mombasa ?

Une journée farniente

Diani est connue pour être l’endroit idéal pour un séjour idyllique, loin de l’agitation de la capitale.

Après une journée à se prélasser dans le jardin d’Eden et profiter des vertus de la plage de Diani, les pieds en éventail, on prend des excursions pour découvrir la région et sortir de cette prison dorée ! Et ce n’est pas un ‘’beach boy’’ qui nous a alpagué pour une excursion.

Mais c’est quoi un beach boy ?

Ce sont des personnes intéressées qui viennent vers toi dès que tu poses un orteil à la plage et qui engagent la conversation dans le but de te vendre un objet d’artisanat, un safari ou même une excursion. Certaines personnes (moi y-compris) peuvent vite être exaspérées par cette sympathie intéressée. Plutôt que de les ignorer ou pire de les envoyer balader d’un ton agressif, restez aimable avec eux. Après tout, ils sont gentils et n’ont que nous, touristes, pour espérer vivre et gagner un petit peu d’argent …

A Diani, des excursions nature fascinantes n’attendent que toi : rencontre avec les dauphins dans la réserve marine de Kisite-Shimoni, découvrir la beauté des fonds marins (snorkeling, plongée avec bouteilles), dîner-croisière en mer, jouer les explorateurs sur l’ile de Wasini. Et pourquoi pas, t’offrir une balade à dos de dromadaire ?

Safari en mer, de Wasini à Kisite en passant par Shimoni

Outre les chameaux sur la plage, les singes dans les jardins, il y a de quoi faire un safari en mer. Nous nous levons donc à l’aube pour un départ à 7H via Wasini.

Un minibus vient nous prendre devant l’hôtel. Nous roulons près d’une heure trente jusqu’au port de Shimoni. Un charmant équipage nous invite à bord de son Dhow (un boutre : grande barque locale) pour commencer l’aventure.

A bord, on nous offre café, thé, fruits exotiques, beignets. Il fait chaud mais encore gris, avec une mer calme, ce qui devrait augmenter nos chances de voir des dauphins.

Safari en mer à Mombasa, Kenya.

Pour admirer le spectacle des dauphins et découvrir les fonds marins

Pendant que je me marre à voir mes parents, pas convaincus, enfilant tout de même leurs tenues de ‘’snorkeling’’ (masques, tubas et la pièce maitresse : les gilets de sauvetages oranges vifs), le soleil finit par percer et il fait très chaud. Nous voguons doucement vers Kisite-Mpungunti, un parc marin au Sud de Mombasa, pour aller piquer une tête et voir les coraux. L’eau est limpide, nous sommes sur un somptueux Dhow et le détail qui rend la situation parfaite : des dauphins viennent autour du bateau nous offrir le plus beau des ballets. Le rêve peut alors commencer !

C’est un plus de 30 minutes de pur bonheur ! Les dauphins sont très curieux, viennent à nous, sautent, nous encerclent. On entend même le petit sifflement de leurs conversations. Le bateau continue sa route quelques temps et nous pouvons (re)plonger pour observer les poissons et le corail.

Mes parents, visiblement effrayés par les fonds marins, sont accrochés à une bouée (de vrais enfants !!!) et tirés par le moniteur. Pour ne pas perdre le groupe de vue et se concentrer sur ce qu’il se passe juste en dessous de nous : poissons en tous genres et coraux. Nous aurons même la chance de nager avec une tortue de mer et une raie !

Safari en mer à Mombasa, Kenya.

Pause gourmande à Wasini

Et comme si le cadre n’était pas déjà idyllique, après 1 heure de snorkeling, nous naviguons ensuite jusqu’à une petite île paradisiaque, Wasini, pour y déjeuner et pratiquer le ‘’dolce farniente’’ (ce que j’appelle l’oisiveté à son paroxysme !).

Une cuisine locale succulente avec une variété de poissons frais et grillés. De la noix de coco grillée, du crabe, du riz coco. Evidemment de la sauce pimentée et un excellent chapati ! Pour se désaltérer, de délicieux cocktails et smoothies de fruits exotiques à siroter, ou bien un simple lait de coco glacé à boire à la paille à même directement de la noix. Une crique sauvage et des baobabs … On a l’impression d’être seules au monde. Après un repas copieux aux notes locales, nous nous installons dans une petite crique, entre sable et roches, pour tremper nos pieds dans l’eau parfaite de l’océan Indien.

Wasini au Kenya.

De retour à Diani vers 18H30, il fait bon et une petite brise marine vient rafraichir les terrasses de notre hôtel. On dîne dehors à la lueur des chandelles, les buffets sont variés et les plaisanteries entre nous et avec les serveurs colorent la soirée.

Diner spectacle dans un Dhow à Mombasa !

Pour prolonger l’expérience des boutres, tu peux te laisser aller à un diner spectacle dans un des Dhow. C’est comme les bateaux-mouches à Paris mais en encore plus classe avec la vue qu’ils offrent.

Embarque dans le Tamarind Dhow, tu mangeras copieusement au son d’un groupe de musiciens, en navigant et en appréciant les teintes qui parent le ciel de Mombasa.

Tamarind Dhow à Mombasa, Kenya.

Réveillonner à Mombasa

Après notre belle excursion dauphins et snorkeling, nous savourons encore 2 belles journées au bord de l’océan Indien, à Diani. Nous avons vécu un réveillon exceptionnelle. Avons divinement bien mangé & avons dansé à n’en plus pouvoir. Nous avons trinqué à la vie et avons apprécié le plus spectaculaire des feux d’artifice sous nos yeux d’enfants ébahis. Le nouvel an était donc réussi ! Et capitaine Sissi (j’étais déguisée en capitaine et il n’y a pas eu naufrage) est prête à vivre la nouvelle année avec son lot de surprises …

On dit que les premières secondes du nouvel an déterminent ceux à quoi ressemblera ton année.

‘’ 30°C, en short, les pieds dans le sable à danser avec ma maman sous les yeux amoureux de mon paps.’’

C’est donc une année pleine d’amour, de soleil et de découvertes qui m’attendaient et j’étais prête plus que jamais à la savourer !

Nouvel an à Mombasa, Kenya.

Nous repartons pour Nairobi les yeux pleins d’étoiles et des souvenirs pleins la tête …

Le retour à Nairobi

Pour le retour, nous avons pris la route (les vols étaient complets). C’est en compagnie de notre super chauffeur Marc que nous traverserons le Kenya rural. On prend encore plus conscience de la pauvreté et des conditions de vie à la campagne.

Mombasa, Informations (très) pratiques

Où dormir ?

Diani regorge de petites structures hôtelières, auberges et lodges de mer, pour toutes les bourses, et tous les rêves. Pour ceux qui aiment les hôtels clubs, le Baobab Beach Resort & Spa que nous avons testé est idéal. Pour les autres, il est possible de dormir dans des hébergements moins chers, entre autre l’auberge Diani Backpackers !

Jette un œil sur cette page, tout est là !

Comment y aller ?

Tu peux prendre l’avion (nous avons payé un package incluant le vol, le transfert et l’hôtel pour 4 nuits à 400$ par personne). Si tu as du temps, tu peux aussi prendre la route. Et depuis plus d’un an, tu peux prendre le train pour moins de 20$ l’aller simple. Tu vivras une expérience inoubliable. Clique ici pour réserver ton train ! Traverser des réserves du Kenya à bord de ton train. C’est tout simplement magique ! C’est donc le moyen que je te recommande pour y aller et vivre l’aventure dès ton arrivée à la gare !

Que faire à Mombasa ?

En plus des excursions dont je t’ai parlé, tu peux aller à Tiwi Beach. Faire un tour du côté des plages de Nyali ou de Bamburi. Mais aussi aller à Watamu, un petit village situé à 100 kilomètres au nord de Mombasa. Il s’agit d’un littoral jonché de sable blanc et de coraux qui offre des plages beaucoup plus sauvages qu’à Diani ou Tiwi. Et donc beaucoup moins fréquentées ! Tu y trouveras des petites criques secrètes et préservées comme à Garoda Beach, Turtle Bay et Blue Lagoon Bay. Ou encore Watamu Bay, le paradis des plongeurs !

Il est également possible de partir, depuis Mombasa, pour une journée entière de safari dans le Parc de Tsavo.

Capitaine Sissi à Mombasa, Kenya.

Le Kenya est moins connu pour ses plages que pour ses safaris. Pourtant ce pays regorge de paysages côtiers idylliques, de plages de sable blanc et de cocotiers. Les eaux chaudes et cristallines de l’Océan Indien permettent une pause de douceur et de farniente. On a choisi Mombasa et ses alentours, pour son ambiance colorée et animée. Et nous n’avons pas été déçus !

Traveltips-Auteur

sissi

Voyageuse passionnée, photographe en herbe et férue d'écriture, j'immortalise dans le monde mes rencontres, les moments de vie & les lieux chargés d'histoires.

Poste ici le premier commentaire

Ça pourrait te plaire !