Milos, l’oubliée des Cyclades

2

Milos est l’oubliée des Cyclades ! Pourtant, elle est une des îles les plus spectaculaires des Cyclades avec ses paysages, pourtant je ne connaissais pas. Si ce n’est la déesse de Milo exposée au musée du Louvre. C’est pour sa nature, son côté sauvage, et son atmosphère bucolique que je suis partie quelques jours découvrir cette île. Entre les petits villages de pêcheurs colorés, les sites antiques majestueux et les dizaines de plages à découvrir, je savais que je n’allais pas être déçue !

Amoureuse de la nature que je suis et après un passage de quelques jours à Santorin, me retirer dans une île plus tranquille avant de clôturer mon séjour en Grèce était inévitable.

Klima petit port de pêche sur la côte nord de l’île de Milos, en Grèce.

Un peu d’histoire

Milos, île du sud-ouest des Cyclades moins connue que ses cousines Mykonos et Santorin, et encore préservée du tourisme de masse. En effet, l’exploitation minière (perlite, kaolin, bentonite…) contribue pour une part importante à l’économie de l’île. En d’autres terme, les miliotes n’ont pas besoin du tourisme de masse pour vivre. D’ailleurs, la majeure partie des infrastructures (touristiques) de l’île est concentrée autour du port d’Adamas et tout le long de la côte nord jusqu’au port de Pollonia. La côte sud, quant à elle, aligne une série presque ininterrompue de plages de sable aux couleurs ocres et or. Tandis que la côte ouest abrite une réserve naturelle « Natura 2000 », couverte de collines dont la plus haute culmine à plus de 700 mètres, le mont Profitis Ilias.

Route de Milos en Grèce

Milos, c’est aussi l’île de la célèbre Vénus du Louvre. Pour la petite histoire, la Vénus de Milo fut découverte en 1820 à Mélos (Milo en grec moderne). Le marquis de Rivière en fait hommage à Louis XVIII, qui l’offre au Louvre l’année suivante. Cette effigie divine, située aujourd’hui encore en France, fascine par sa grâce et par le mystère qui entoure son interprétation.

Maintenant, tu connais Vénus & ses petits secrets !

Revenons donc à Milos, l’objet de cet article ..

En raison de sa nature volcanique et grâce à la diversité de ses roches, tu auras compris que Milos offre des paysages à couper le souffle. Entre ses falaises qui déclinent dans toutes les couleurs (rouge, orange, blanc…) et les quelques soixante dix plages baignées d’eaux cristallines sans parler de ses typiques petits villages de pêcheurs colorés, Milos est une véritable merveille géologique !

Paysages de Milos en Grèce

Comment y aller ?

Pour rejoindre l’île de Milos depuis la France, une escale à Athènes est obligatoire, d’où une à deux liaisons sont opérées chaque jour. Sans surprise, Skyscanner est ton allié NUMBER ONE pour trouver un vol pas cher pour Milos.

Il est possible de se rendre à Milos en ferry ou en speed boat depuis la Grèce continentale (au départ du port du Pirée à Athènes), mais aussi d’autres îles alentours, notamment Santorin. Tu peux réserver ta traversée en ligne via le site Direct Ferries.

Si tu es déjà sur une des îles Cyclades, la traversée en bateau est indispensable. J’ai dû faire la traversée Santorin – Milos en ferry (environ 2heures). Les tarifs sont fixes. J’ai donc payé 18€ pour la traversée à l’agence de voyage ‘’pellican travel’’ située au cœur de Fira.

Au retour (à Athènes), j’ai pris l’avion pour moins de 50€ (billet acheté la veille) et le trajet affiche 40 minutes.

Aéroport de Milos (piste de décollage), Grèce.

Remarque :

Attention, en période estivale les prix des traversées en ferry certes ne changent pas, mais les bateaux affichent complets. Alors, organise-toi ! Sache aussi qu‘en basse saison, il n’y a pas la même fréquence de ferries. En bateau, le trajet dure plus longtemps mais reste plus économique que l’avion en période estivale.

Un speed boat (période estivale uniquement) peut être une alternative intéressante au ferry. Les tarifs sont très variables mais le gain de temps est considérable. Une traversée Athènes – Milos est réalisée en moins de trois heures. Un gain de temps précieux, oui mais qui a un coût !

Comment se déplacer à Milos ?

Si tu pars à Milos en haute saison, l’île est bien maillée par un bon réseau de bus. Si (en plus) tu es logé à Adamas, tu n’auras pas de difficulté à te déplacer sur l’île sans véhicule personnel. Pour connaître les horaires des bus ainsi que les stations desservies, clique ici !

Par contre, si tu viens comme moi, hors saison estivale (mi-avril), les bus sont rares, il devient donc indispensable de louer un véhicule personnel. Tu as évidemment la possibilité de louer une voiture (privilégie le 4×4 si tu veux explorer la côte sud-ouest), un scooter, quad, vélo… J’ai opté pour une voiture cette fois-ci. Et ce n’était pas de tout repos.

Avec uniquement la photocopie de mon permis de conduire, ce n’était pas aussi facile pour moi de louer un véhicule. Une journée à faire toutes les agences d’Adamas qui proposent des voitures à la location. Aucune n’a acceptée !!! Je rentre dépitée à mon hôtel. Une charmante dame à l’accueil me rassure et me dit, « on va te trouver une voiture »

Quelques coups de fils plus tard, des sourires contagieux et une bonne dose de bonne humeur, elle m’indique une agence qui accepterait de me louer un véhicule pour sillonner l’île !

Sans perdre une minute, je pars au port d’Adamas afin de louer une voiture chez Milos RentaCar. Je recommande cette agence, non seulement parce qu’elle a été la seule à accepter de me louer un véhicule mais en plus, m’a permise de le restituer directement à l’aéroport. Pour 25€ par jour, tu as une petite voiture qui te permettra de sillonner les routes parfois escarpées et caillouteuses de l‘île. Un régal seul.e sur les routes !

Location de voiture avec Milos RentaCar à Adamas, Grèce.

Que faire à Milos ?

Sillonner la côte nord de Milos …

Si la plupart des grandes plages se trouvent au sud, la côte nord de Milos présente quelques beaux endroits qu’il ne faut pas manquer.

Le port d’Adamas

Adamas, principal port de Milos, c’est d’ailleurs le port où tu accosteras si tu viens, comme moi, par bateau. Ce village est sans charme particulier, sinon ses bars, ses commerces et deux musées. Notamment, le Musée de l’histoire minière qui permet de mieux comprendre l’économie de l’île et son développement. C’est aussi le point de chute pour toutes les excursions et les croisières en bateau.

Adamas, principal port de Milos en Grèce.
Maison typique à Adamas, Milos en Grèce.
Adamas, principal port de Milos en Grèce.

Découvrir les petits ports de pêche

Situé sur la côte nord de l’île, Klima est un pittoresque petit port de pêche, plus facilement accessible en passant par Plaka. Niché au pied de la falaise et accessible par une route (pistée) depuis Trypiti ou en descendant, par les escaliers, les catacombes de Trypiti. 

Klima port de l’ancienne cité et sûrement le plus photogénique des hameaux de pêche de l’île avec ses typiques garages à bateaux creusés à même la roche : les fameux syrmata.

Je suis tombée littéralement sous le charme de ce petit port de pêche avec ses typiques petites maisons, ses barques colorées, le sourire des locaux et les bonnes odeurs de poissons grillés, …Bref, ce village offre à lui tout seul un vrai décor de carte postale. Un endroit au charme authentique, haut en couleurs, à découvrir absolument !

Si le temps te le permet, Mandrakia et Firopotamos sont des villages tout aussi mignons à ne pas louper.

Klima petit port de pêche sur la côte nord de l’île de Milos, en Grèce.

Plaka & sa vue panoramique

Sur l’île de Milos, il y a trois villages principaux : Adamas, Plaka et Pollonia. Adamas et Pollonia sont des villages où tu trouveras de bonnes adresses pour manger du poisson frais ! Par contre, pour flâner et profiter de superbes panoramas, c’est sans conteste à Plaka où il faut aller.

A 4 km au-dessus du port d’Adamas, Plaka capitale de l’île, est un agréable et pittoresque village cycladique situé sur les hauteurs de l’île. Avec ses belles bâtisses blanches, ses dômes arrondis et ses portes colorées sillonnées de petites ruelles pavées et fleuries, Plaka est le lieu par excellence où il fait bon flâner. En plus d’avoir un charme authentique, Plaka est une place idéale pour apprécier un coucher de soleil.

Je te conseille d’aller derrière l’Église de Korfiatissa, tu as un magnifique panorama pour des couchers de soleil grandioses (à ne pas manquer).

Tu peux également visiter le musée archéologique où se trouve la copie de la célèbre Venus de Milo, dont l’originale est exposée au Louvre à Paris.

Plaka, capitale de l’île, située sur les hauteurs de l’île de Milos en Grèce.
magnifique panorama derrière l’Église de Korfiatissa à Plaka, Milos en Grèce.
Église située à peretrillovaselos (10 min de Plaka) à Milos en Grèce.

Le petit village de Trypiti & ses catacombes

Prolongeant Plaka en direction de la mer, le petit village de Trypiti tire son nom des catacombes à proximité. Ses catacombes sont les plus importantes de Grèce (parmi les plus importantes au monde). Prendre en compte les horaires & jours de fermeture (entre autre, dimanche) pour éviter de rater ce passage incontournable comme moi. Les deux fois où je me suis présentée, c’était fermé !

Petit village de Trypiti à Milos, Grèce.

Les criques de Sarakiniko

Connue pour son atmosphère lunaire avec son étrange paysage de roches blanches formées il y a plus de deux millions d’années et qui s’ouvre sur une petite plage de sable, les criques de Sarakiniko sont des formations géologiques surprenantes. Le contraste entre le bleu de la mer Egée et le blanc immaculé de la roche rend ce site vraiment unique. Si tu ne devais voir qu’un endroit sur l’île de Milos, ce serait bien celui-ci. J’ai tellement adoré que je suis revenue. En plus, j’étais toute seule !

Les criques de Sarakiniko au nord de Milos, Grèce.

La plage de Pollonia

Au pied d’un village mignon, se trouve la petite plage de Pollonia tout au nord de l’île. Avec des galets mais une eau cristalline, cette plage est bordée de petites tavernes et de barques colorées plus mignonnes les unes que les autres.

La plage de Pollonia tout au nord de l’île de Milos en Grèce.

Cap sur la région sud de Milos & ses célèbres plages …

Avec pas moins de 70 plages à découvrir, tu trouveras forcément TA plage de rêve. Si tu veux profiter pleinement des vertus de la plage. Baignades, ‘’snorkelling’’ et toutes les autres activités aquatiques imaginables. Ne pars pas avant le mois de mai. En avril, le vent (dit Meltem) souffle fort à Milos. La plupart des restaurants sont fermés et très peu d’activités sont proposées.

La plage de Firiplaka

Au sud-est de l’île, la célèbre plage de Firiplaka connue pour ses étendues de sable fin avec ses eaux turquoises (je t’avouerai que ce jour-là, l’eau n’était pas trop turquoise) bordées d’impressionnantes falaises de roches volcaniques. En prime, tu peux accéder à la petite crique sauvage de Tsigrado. Dominée par une dune aux eaux turquoises, tu dois prendre une échelle qui descend le long de la falaise. J’étais en sandale, donc je ne suis pas descendue (sachant que j’allais pas nager). La mer était agitée ce jour là et encore froide pour s’y baigner. Je n’ai donc pas pu accéder à la grotte. Mais toi, pense à prendre de bonnes chaussures avec toi et vas-y tu me raconteras !

La plage de Firiplaka au sud-est de l’île de Milos en Grèce.

La plage de Provatas

À environ 20 minutes (en voiture) d’Adamas, une plage vaste à l’abri du Meltem.

L’avantage avec Milos, suivant le sens du vent, on peut s’orienter vers les plages sud ou nord ! Plutôt cool, non ?

La plage de Provatas au sud de 'île de Milos en Grèce.

La plage de Paliochori

Une vaste plage bordée de roches volcaniques rouges. Avec ses eaux soufrées, à ce qu’il paraît, on y trouve même des sources chaudes. Comme la mer était trop agitée, j’ai dû chercher rapidement un refuge (pour mon estomac) et je n’ai pas pu profiter pour me baigner. Heureusement, à l’extrémité de la plage se trouvait une taverne ‘’Pélagos’’ qui me faisait de l’œil où j’ai mangé un délicieux met. Et il n’y a eu point de mais (je t’en parle plus bas) !

En été, cette plage offre de nombreuses facilités, notamment la présence d’un beach-bar et la possibilité de faire des activités nautiques.

La plage de Paliochori au sud de Milos, en Grèce.

La plage d’Aghia Kyriaki

Tu arrives par une piste de terre (et si t’as de la chance, tu n’auras pas un chien enragé à ta poursuite) à cette large plage de sable fin (et galets) entourées d’eaux cristallines. Normalement, einh !

La plage d'Aghia Kyriaki au sud de Milos en Grèce.

Faire une croisière à la découverte des trésors cachés de l’île

Prends le large et pars une journée en mer à la découverte des trésors du littoral. L’occasion idéale de (re)découvrir les beautés de la côte et ses trésors cachés (criques sauvages).

Au départ du port d’Adamas, des dizaines de voiliers proposent des croisières à la journée pour 80€ par personne avec boissons et déjeuner compris. La traversée dure environ 9h (de 9h30 à 18h30). J’ai opté pour la compagnie Oneiro Milos qui sortait du lot avec ses nombreux commentaires positifs. Malheureusement, pour des raisons de sécurité, la croisière a été annulée. Le vent soufflait fort ce jour là. Et les voiliers (hors saison) ne sont pas nombreux à s’aventurer au large !

En été, les sociétés de location de bateaux sont rapidement prises d’assaut, pense donc à réserver à l’avance. Pour t’informer sur les tarifs et les différentes croisières proposées à Milos, clique ici !

Point de départ des excursions en mer au Port d'Adamas, à Milos en Grèce.

Explorer la partie ouest de Milos en 4×4

La partie la plus sauvage et forcément la moins touristique de l’île. C’est une zone protégée ‘’Nаtura 2000’’ que j’aurai tant voulu découvrir. Une région sans habitations, sans villages à l’exception d’un petit port de pêche d’Embоuriο et sa petite plage. Comme tu dois rouler essentiellement sur des routes de terre pistées, le 4×4 n’est donc pas une option ! Si tu ne veux pas rater cette région, ne pars pas avant le mois de mai (et jusqu’en octobre) à Milos, tu pourras y découvrir à l’extrême sud-ouest de l’île, les caves de Kleftiko. Un des sites symboliques de Milos. La légende raconte que des pirates auraient dissimulés leurs trésors volés dans ces étonnantes formations rocheuses avec leurs grottes et tunnels semi-submergés.

Non loin des caves, tu pourras profiter de la plage sauvage de Gerontas connue pour son arche naturelle qui prolonge la falaise et plonge dans la mer.

Tout à l’ouest, la côte cache plusieurs petites plages encore préservées qui semblent valoir le détour. Les locaux m’ont fait l’éloge de Triades et Ammoudaraki.

Combien de temps pour visiter Milos ?

Je suis restée 3 jours pour sillonner tout le nord et une bonne partie du sud de l’île (accessible en voiture). En période estivale, tu peux largement prolonger ton séjour jusqu’à une semaine voire dix jours pour explorer l’ouest sauvage et profiter plus longuement des plages et du farniente.

Où loger à Milos ?

Je n’ai pas vraiment eu le choix ! En allant sur booking, seule la ville d’Adamas proposait des logements sur l’île de Milos. Il faut attendre la haute saison pour espérer dormir à Plaka ou Klima. Regarde aussi sur Airbnb, tu peux trouver des logements typiques à des prix abordables.

Encore en avril, j’ai rapidement opté pour un hébergement à Adamas. « Veletas Rooms », bien situé, propre avec un accueil mémorable. La charmante propriétaire , Veleta, est venue me chercher du port à 1h du matin et avec le sourire ! Pour 30€, tu as une chambre double confortable avec toutes les commodités dans une bicoque réaménagée typique de la région.

L’offre d’hébergements à Milos n’est pas adaptée pour recevoir des centaines de milliers de touristes chaque année. En haute saison, il faudra donc s’y prendre à l’avance pour réserver un à Milos.

Logement "Veletas Rooms" à Adamas, Milos en Grèce.

Où manger ?

Le restaurant Flisvos au cœur du port d’Adamas à Milos est un incontournable si tu recherches de l’originalité dans tes plats traditionnels grecs à prix correct. Pour moins de 20€, tu pourras déguster des plats typiques de région (choux farcis) avec vue sur le front de mer. Un bon rapport qualité /prix pour un restaurant de bord de mer !

Restaurant Flisvos au cœur du port d’Adamas à Milos, en Grèce.

La taverne grecque pélagos qui surplombe la plage de Paliochori avec une cuisine traditionnelle de qualité. J’ai pris des « pâtes » avec des langoustines et autres crustacés à pince ! Pour moins de 20€, tu peux manger du poisson frais accompagné d’un délicieux verre de vin.

Taverne grecque pélagos qui surplombe la plage de Paliochori au sud de Milos, Grèce.

Dinner à Bakalikon Galanis non loin de Plaka (peretrillovaselos située à 10 min de Plaka) avec une décoration typique dont tu te souviendras, un accueil des plus chaleureux et des plats locaux frais à bon marché. Pour 14€, j’ai mangé des crabes frits accompagnés d’une salade de pomme de terre grecque et d’une boisson.

C’est aussi l’endroit où j’ai passé une agréable soirée avec des locaux. Et sans surprise les boissons locales (Raki & Ouzo) sont à l’honneur !

Taverne Bakalikon Galanis non loin de Plaka à Milos, Grèce.

Si tu veux manger sur le pouce, les ‘’kebaps’’ à gyros au centre d’Adamas et les principaux villages de l’île font l’affaire. Souvent bons, copieux et à prix mini (moins de 4€ avec boisson).

Gargotte ’kebaps’’ à gyros au centre d’Adamas à Milos, Grèce.

Quand visiter Milos ?

La meilleure période pour aller sur l’île de Milos, c’est certainement les mois de mai, juin et septembre. J’y étais à la mi avril, il faisait bon. A l’exception d’une journée venteuse avec des pluies intermittentes. Et évidemment, il n’y avait que très peu de touristes. Un doux moment de tranquillité. Mais si tu veux profiter davantage que moi des bienfaits de la mer en t’y baignant et en pratiquant des activités aquatiques et excursions, attends le mois de mai pour y aller.

Traveltips-writer

sissi

Voyageuse passionnée, photographe en herbe et férue d'écriture, j'immortalise dans le monde mes rencontres, les moments de vie & les lieux chargés d'histoires.

2 comments

  1. french_nomadista 22 mai, 2019 at 01:11 Répondre

    Top! Merci pour cet article, ça a vraiment l’air d’être une île toute mignonne et oui le titre la décrit bien, elle est oubliée! Mais c’est tant mieux, moins de touristes, c’est plus authentique. Les plages ont l’air vraiment canon, avec le soleil ça doit être encore plus ouf. Merci pour ce partage et toutes ces infos!

    • sissi 22 mai, 2019 at 14:22 Répondre

      Oh merci beaucoup, ça me fait plaisir ce que tu dis <3
      Par contre, comme précisé sur l'article. c'est pas désert de toute vie, attention !!! je précise que j'y étais en avril et que c'est surtout en comparaison à ses cousines Santorin et Mykonos (très, voire trop touristique), que j'ai pu faire ce constat : Milos est vraiment tranquille
      Économiquement, c'est une île riche donc qui n'a pas misée sur le tourisme en investissant des infrastructures le long de la côte
      Pour toutes ces raisons, elle est plus tranquille que ses copines des Cyclades. En plus, elle a tout autant à offrir 😉

Poster un nouveau commentaire

error: Content is protected !!