Une expérience inédite : Dormir dans une CAPSULE

8

Dormir dans une capsule, dis comme ça, t’as l’impression que je parle chinois. Ou plutôt japonais (c’est un concept japonais). Non, plus sérieusement, j’ai testé pour toi une expérience inédite : Dormir dans une capsule ! Je te dis tout. Des avantages aux inconvénients en passant par les origines du concept. Alors, embarque avec moi pour découvrir ce concept très futuriste !

Dormir dans une capsule

Le concept des hôtels capsules est simple : un espace privé suffisant pour contenir un lit et une télévision. Il peut convenir à la plupart des gens et plus encore aux backpackers. Ces hôtels/auberges proposent donc des caissons fermés avec l’essentiel dedans (tv, lumières, prises électriques, ..) dans des dortoirs communs. L’intimité est préservée. Et ça c’est un bon point pour des prix équivalents ou presque, comparé à des auberges « classiques ».

Origine du concept « hôtel capsule »

Ces hôtels/auberges dont le nombre aujourd’hui explose un peu partout dans le monde sont initialement des hôtels japonais peu onéreux dédiés aux ouvriers trop loins de chez eux.
De nombreux visiteurs au Japon et ailleurs aujourd’hui sont séduits par le concept et tentent volontiers l’expérience.
C’est une nouvelle génération d’hôtel/auberge capsules, souvent futuristes destinés aux étudiants, aux curieux et aux backpackers comme toi et moi pour gagner en intimité sans exploser sa tirelire.
Et c’est cette même curiosité qui m’a amenée à dormir dans une capsule à kuta Kinabalu, Bornéo.

Dormir dans une auberge capsule : C’est confortable ?

L’endroit est très futuriste, peut être même trop. Il m’a fallu 5 minutes pour comprendre le système de luminosité à l’intérieur de la capsule. Les espaces communs (cuisine, salon, douches) sont relativement propres et conviviaux et le petit déjeuner est inclus.

Hôtel capsule : Un endroit futuriste !

Cet endroit te plonge dans un univers futuriste dès l’accueil. Le choix des meubles et objets de déco à la géométrie « chelou », des espaces d’eau aux formes très amusantes. Ta chambre à coucher est une capsule digne d’un vaisseau spatial. Tout est là, le choix des couleurs, le nombre incalculable ou presque de boutons et bien d’autres options plus futuristes les unes que les autres. Les capsules sont accessibles grâce à une carte magnétique te permettant ainsi de fermer l’accès que tu sois à l’intérieur ou quand tu en sors. Aussi, tu auras à ta disposition un casier. Et n’oublie pas d’emporter avec toi un cadenas durant tes voyages. Toutes les auberges ne proposent pas des cadenas en location …

De la même façon qu’on trouve des dortoirs mixtes ainsi que des dortoirs réservés aux hommes ou aux femmes dans les auberges communes, il en est de même pour ces auberges au design futuriste.

Les points négatifs de ces capsules

Je te rassure, tu vas dormir et même bien. Les draps sont propres ! Et tu peux même t’asseoir dans la capsule sans difficulté, les grands y compris. Par contre, ces capsules ne sont pas insonorisées bien au contraire. Il n’est donc pas impossible d’avoir des voisins ronfleurs ou bruyants qui te réveilleront sans vergogne ! Les personnes au sommeil léger pourraient donc en être incommodées. Accrochez-vous !

Mais il est vrai que ces capsules sont à des prix plutôt attractifs, souvent entre (10 et 30€) la nuitée selon que la capsule soit simple ou double mais aussi et surtout en fonction de l’emplacement de l’auberge capsules en question .

Info (très) pratiques :

J’ai tenté l’expérience deux fois, à kuta Kinabalu. Et dans différentes auberges capsules situées l’une face à l’autre. (Pratique, quand tu te fais éjecter de ta capsule parce que t’as oublié de réserver pour tout ton séjour et que tout est complet !).
Je n’ai pas de préférence particulière. J’opterai pour le Seaview Capsule Hotel parce que j’ai pu obtenir une ristourne et que j’ai bénéficié en prime d’une capsule double pour moi toute seule. Bien plus spacieuse donc plus confortable. Je recommande, surtout pour les personnes claustrophobes.
Pour les intéressés, voici l’adresse : C-03, 03, Jalan Tun Fuad Stephen, Warisan Square, 88000 Kota Kinabalu, Sabah, Malaisie.
Crédit Photo : Seaview Capsule Hotel
Les capsules sont au dernier étage d’un centre commercial ou tout comme. Si tu arrives en « Grab » (Uber en mieux) comme moi, tu risques de tourner longtemps en rond. Indique le donc à ton chauffeur pour qu’il te dépose au niveau du Starbuck.
Le plus simple est de prendre l’ascenseur situé à l’extérieur du bâtiment juste après une banque. C’est au dernier étage. Et les 2 capsules où j’ai dormi se font face.
Crédit photo : Space Cap Hotel
L’emplacement géographique est bien. Tu as le front de mer en face, des commerces, mais surtout un « night market » où je t’invite vivement à y faire un tour pour y découvrir le folklore de ce peuple (musique/danses/vêtements) et ses traditions culinaires. Je te préviens les crustacés et poissons en tout genre sont à l’honneur. Tu vas te régaler et à prix malin ! En plus, si tu comptes aller à la rencontre du plus grand mammifère arboricole,  l’orang-outan, tu devras passer par Kota Kinabalu pour t’y rendre. Je t’en parle ici !

Avant que j’oublie, je te conseille de passer par booking pour t’assurer une réservation. C’est souvent complet … En plus, les prix peuvent être selon la saison plus intéressants que sur place. Si c’est ta première réservation sur Booking, tu pourras bénéficier grâce à ce code promo à une offre de bienvenue.

Divers

Traveltips-Auteur

sissi

Voyageuse passionnée, photographe en herbe et férue d'écriture, j'immortalise dans le monde mes rencontres, les moments de vie & les lieux chargés d'histoires.

8 commentaires

    • sissi 3 mai, 2019 at 13:17 Répondre

      Tu m’envoies ravie. J’espère que l’article répond à tes éventuelles interrogations.
      Reviens vers moi pour me donner tes avis 🙂

    • sissi 22 mai, 2019 at 14:13 Répondre

      Pas trop cher la capsule en Islande ?
      Tu n’savais pas que ça venait du Japon … j’ai baigné dans la culture manga ou presque avec Dragon ball Z haha (j’avais pas trop le choix)

Poste ici ton commentaire