Le célèbre temple de Borobudur : histoire & mystères

0

Le temple de Borobudur, probablement le plus grand monument bouddhique du monde inscrit au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. Sa construction a duré un peu moins d’un siècle à cheval sur le VIIe et VIIIe siècles à l’époque de la dynastie Sailendra dans le centre de l’île de Java en Indonésie.

Douze siècles après sa construction, il est toujours debout malgré les caprices de son environnement. Plus ancien encore que la cité d’Angkor, t’imagine !

Particularités du monument Borobudur

ll n’existe pas ailleurs dans le monde de temples semblables. Ce temple est à la fois un sanctuaire dédié au Bouddha, mais aussi un lieu de pèlerinage bouddhiste. C’est à la fois un stûpa et, vu du ciel, un mandala. Les stupas, en forme de cloches, sont percés de nombreuses ouvertures décoratives où se logent des statues de Bouddha assis.

Ce temple possède neuf plates-formes, les six premières carrées et les trois du haut circulaires. La plate-forme du haut possède en son centre un grand stûpa entouré de soixante-douze autres petits.

Un stûpa est censé être un sanctuaire dédié à Bouddha, mais parfois ce ne sont que des symboles de dévotion au bouddhisme.

Un temple, à l’inverse, doit être la maison d’une divinité et avoir des lieux de culte internes.

C’est la complexité et la conception minutieuse de l’édifice qui suggère que Borobudur était en réalité un temple. Le culte était remplacé à Borobudur par le pèlerinage.

Temple Borobudur & le bouddhisme

Conçu comme un labyrinthe concentrique, il offre aux croyants un parcours de dix étapes d’initiation permettant de parvenir à la sagesse.

D’ailleurs, la division en trois parties du monument représente aussi les trois étapes de la préparation mentale pour accéder à l’illumination dans la cosmologie bouddhiste, respectivement de manière ascendante :

  • Kāmadhātu (monde des désirs),
  • Rupadhatu (monde des formes) et
  • Arupadhatu (monde sans forme).

Ces différences métaphoriques se retrouvent dans l’architecture et les décorations de chaque étage :

  • détaillées à la base,
  • circulaires au niveau du corps et
  • lisses au niveau du sommet

Temple Borobudur, une belle énigme !

Son lieu de construction sur l’île de Java ne doit rien au hasard. Il a été érigé à côté du gunung Tidar, volcan hautement symbolique, et à proximité des confluents du Progo et de l’Elo.

Mais les nombreuses modifications réalisées au cours de son élaboration rendent encore aujourd’hui difficile l’interprétation de tous ses symbolismes.

Notamment, pourquoi le stupa qui dominait les grandes terrasses carrées fut abandonné au profit d’un stupa plus petit au sommet de trois terrasses rondes, tel qu’on le voit aujourd’hui ?

Origine du nom Borobudur

L’origine du nom Borobudur garde lui aussi sa part de mystère. Trois théories s’affrontent, il pourrait s’agir d’une modification du mot Varabuddhapura, « le monastère du grand Bouddha », ou bien encore du terme baudhara qui signifie « la montagne ».

Tu auras compris qu’il s’agit d’un incontournable à ne pas manquer si tu es à Java en Indonésie. J’ai d’ailleurs dédié un article sur les incontournables de Jogja. Je t’en parle ici ! Et je t’invite vivement à y aller pour le lever du soleil, tu éviteras les foules et vivra un des plus beaux levers de soleil de ta vie. Voir la brume et le soleil se lever sur cet édifice est une expérience inoubliable. Alors, fait-le !

Traveltips-Auteur

sissi

Voyageuse passionnée, photographe en herbe et férue d'écriture, j'immortalise dans le monde mes rencontres, les moments de vie & les lieux chargés d'histoires.

Poste ici le premier commentaire

Ça pourrait te plaire !