La vallée du Rift : le plus majestueux des stigmates !

0
Il y a des millions d’années (non, ce n’est pas un conte de fée !) les plaques tectoniques africaine et nubienne se sont écartées. Une gigantesque crevasse entaille le continent africain sur près de 6 000 kilomètres. Et c’est au cœur de cette plaie béante de beauté, qui laisse sur son passage une diversité de paysages insoupçonnés, que repose l’histoire de l’humanité. De quoi remonter aux origines du monde.

La formation de cette crevasse a eu de nombreuses conséquences géologiques. En se lézardant, la terre a fait émerger de ses profondeurs de nombreuses montagnes et volcans. C’est ainsi que les monts Kenya et Kilimandjaro, qui délimitent le territoire du peuple Maasaï, ont vu le jour. Gardiens majestueux de ce territoire, ils veillent également sur une faune d’une exceptionnelle richesse. Si les réserves animalières du Kenya comptent parmi les plus époustouflantes, c’est aussi grâce à la présence d’une source de vie inestimable : l’eau. On recense pas moins de 30 lacs, dont la genèse coïncide avec celle de la vallée du Rift. Leurs profondeurs abritent plus de 800 espèces de poissons vivement colorés (cichlidés).

Et s’il y a bien un spectacle à ne pas manquer dans la vallée du Rift, c’est celui des flamants roses sur le lac Bogoria. Ils sont par milliers, que dis-je par centaines de milliers à venir tremper leurs pattes dans ces eaux pour nous offrir le plus beau des ballets, celui de leurs danses parfaitement synchronisées qui nous en met pleins les yeux avec les douces couleurs de leurs plumes. Sans oublier les 450 autres espèces d’oiseaux, comme les pélicans et les cormorans, qui virevoltent dans le ciel pour jouer une divine cacophonie.
Alors convaincu pour visiter l’Afrique ?

Traveltips-Auteur

sissi

Voyageuse passionnée, photographe en herbe et férue d'écriture, j'immortalise dans le monde mes rencontres, les moments de vie & les lieux chargés d'histoires.

Poste ici le premier commentaire